/world/pacificasia
Navigation

Coronavirus: l’Australie va renflouer entreprises et citoyens fragiles

Coronavirus: l’Australie va renflouer entreprises et citoyens fragiles
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’Australie a annoncé dimanche un plan d’aide de 35,5 milliards d’euros pour les entreprises et citoyens fragiles face aux répercussions économiques de la pandémie de coronavirus, alors que les habitants ont été priés de ne plus se déplacer à l’intérieur du pays.

Le ministre des Finances, Josh Frydenberg, a indiqué que ce plan venait s’ajouter aux mesures déjà prises par le gouvernement et la banque centrale pour soutenir l’économie.

Au total, le montant des aides annoncées pour tenter d’éviter d’amortir l’impact du ralentissement économique s’élève à 189 milliards de dollars australiens (102 milliards d’euros), soit près de 10% du PIB.

«Ces circonstances extraordinaires exigent des mesures extraordinaires et nous sommes confrontés à un défi mondial sans précédent», a-t-il déclaré à la presse.

«Les mesures annoncées aujourd’hui vont apporter de l’espoir et aider des millions d’Australiens au moment où ils en ont le plus besoin», a-t-il affirmé

Les petites entreprises et les organismes à but non lucratif percevront des aides directes pouvant atteindre près de 54 000 euros. Le montant des indemnités chômage sera temporairement doublé. Et les retraités défavorisés et allocataires sociaux recevront un chèque de 750 dollars australiens (environ 400 euros).

M. Frydenberg a prévenu que l’incidence sur l’économie serait «plus profonde, plus vaste et plus durable» qu’attendu il y a encore dix jours et que des mesures supplémentaires seront nécessaires.

Le pays semble être sur le point d’entrer en récession en raison des conséquences de cette pandémie, après 29 ans de croissance économique record.

L’Australie a enregistré plus de 1 200 cas de Covid-19 qui a fait sept morts.

Le Premier ministre Scott Morrison a déclaré dimanche que son gouvernement déconseillait les voyages non indispensables.

Il a cependant précisé que les déplacements liés au travail, au transport de denrées essentielles et aux missions humanitaires pouvaient se poursuivre.

Les habitants ont été priés d’annuler tout projet de voyage jusqu’aux vacances scolaires de Pâques.

«Des mesures plus strictes seront prises et appliquées dans des régions plus spécifiques», a mis en garde le Premier ministre.

L’Australie a déjà fermé ses frontières, mettant en place une interdiction d’entrée sur son territoire pour les non-résidents.

Trois régions de l’île-continent, l’Etat de Tasmanie, l’État d’Australie-Méridionale et le Territoire du Nord, imposent une quarantaine de 14 jours à tous les arrivants.

L’État de Nouvelle-Galles du Sud a annoncé la fermeture des services non essentiels. Les supermarchés, les pharmacies et les stations-service font partie des commerces exemptés.