/world/usa
Navigation

«Des personnes qui auraient pu vivre vont mourir», prévient le maire de New York

«Des personnes qui auraient pu vivre vont mourir», prévient le maire de New York
AFP

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK | Le maire démocrate de New York Bill de Blasio a fustigé dimanche la gestion de la pandémie de coronavirus par le président républicain Donald Trump, s’alarmant du risque de voir mourir «des personnes qui auraient pu vivre». 

• À lire aussi: [EN DIRECT 22 MARS] Les derniers développements sur la pandémie  

• À lire aussi: Plus de 13 000 morts recensés dans le monde 

« La vérité, que les New-Yorkais et tous les Américains méritent d’entendre, c’est que cela ne va faire qu’empirer. En réalité, avril et, mai vont être vraiment pires », a-t-il déclaré à la chaîne NBC.

La capitale économique américaine recense pour l’instant le plus grand nombre de cas confirmés de Covid-19 dans le pays et ses hôpitaux risquent rapidement d’être débordés par l’épidémie.

« Nous sommes franchement à dix jours d’une pénurie généralisée de respirateurs, de masques chirurgicaux, les choses nécessaires pour qu’un hôpital puisse continuer à fonctionner », a prévenu le maire sur CNN.

Il a regretté que le président « ne bouge pas le petit doigt pour aider sa ville natale ».

« Je ne peux pas être plus clair. Si le président n’agit pas, des personnes qui auraient pu vivre vont mourir », a-t-il insisté.

L’Etat de New York a besoin de quelque 30 000 respirateurs, pouvant chacun coûter plus de 40 000 dollars, a indiqué dimanche son gouverneur Andrew Cuomo.

Il s’est lamenté de voir plusieurs États américains se battre pour ces appareils.

« C’est juste une situation impossible à gérer », a déploré M. Cuomo.

Toutes les opérations non essentielles seront par ailleurs reportées à partir de mercredi afin de libérer de la place pour les patients atteints du coronavirus dans les hôpitaux de l’État de New York.

Le patron de l’Agence américaine de gestion des situations d’urgence (FEMA) a reconnu que la demande de matériel, notamment de respirateurs était « un problème global », sur lequel ils « travaillaient tous les jours ».

Et l’expert en coronavirus de la Maison-Blanche, Anthony Fauci, a assuré que le gouvernement fédéral commencerait à « abreuver » New York, la Californie et l’État de Washington - épicentres américains de l’épidémie - en ressources.

Le maire de New York a aussi appelé à ce que le Congrès agisse comme si les États-Unis étaient sur la voie de la prochaine grande dépression.

Un plan d’aide économique de plus de 1 000 milliards de dollars est actuellement négocié entre les chefs républicains et démocrates du Congrès et l’administration Trump.

Selon l’université Johns Hopkins, à 11h dimanche, plus de 27 000 cas de coronavirus ont été recensés aux États-Unis, qui comptent 347 décès.

À VOIR ÉGALEMENT... 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.