/news/coronavirus
Navigation

«Faut vivre au jour le jour et rester solidaire», dit une Québécoise vivant en Italie

Coup d'oeil sur cet article

Ayant vu des voisins mourir en raison de la COVID-19, une Québécoise vivant en Lombardie, dans le nord de l’Italie, a un conseil pour les gens de sa province natale. 

• À lire aussi: «C’est trop peu trop tard», dit une Québécoise vivant au Mexique 

«Faut vivre au jour le jour et rester solidaire», a dit Manon Béland en entrevue à LCN, dimanche. «On arrête de penser à demain.» 

Elle vit dans une zone particulièrement touchée par l’épidémie où les morts se comptent par centaines. 

«Parfois, on a de bonnes nouvelles de quelqu’un qui est en bon soin et qui va probablement s’en sortir, a-t-elle précisé. Il y a de plus en plus de jeunes, des gens dans la cinquantaine qui sont aux soins intensifs. Il y en a énormément.» 

Elle a souligné que «plus personne ne doit sortir à moins de 200 mètres de sa maison, à moins de choses essentielles comme l’épicerie et la pharmacie». Ceux qui sortent doivent avoir des preuves de leur lieu de domicile. 

Manon Béland a précisé qu’au début des consignes, la distance entre les gens n’était pas respectée par les Italiens. 

Celle qui a un fils ne sait pas comment les jeunes vont passer à travers cette crise. 

«C’est une épreuve pour eux. On va voir dans le futur comment ils vont rester marqués de tout ça», a-t-elle mentionné.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres