/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: un premier employé contaminé à la STM

GEN-AUTOBUS-STM
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La Société de transport de Montréal a appris qu’une employée est atteinte de la COVID-19. Il s’agirait de la première des quelque 10 000 travailleurs oeuvrant pour l’organisme. «Heureusement», cette personne aurait été en contact avec peu d’employés.   

Dimanche, un communiqué interne destiné aux employés de la STM les informait qu’une employée du secteur administratif du Centre de transport Legendre, dans l’arrondissement Ahuntsic, a été testée positive à la COVID-19.Les centres de transport sont utilisés pour stationner et entretenir les autobus.   

Une enquête a été déclenchée dès l’annonce de ce cas afin de déterminer quels employés étaient susceptibles d’avoir été mis en contact avec la personne concernée. «Nous avons déjà communiqué avec ces personnes et les mesures appropriées ont été prises», indique la conseillère en affaires publiques, Amélie Régis.   

La personne en question a effectué sa dernière journée de travail le vendredi 13 mars. Depuis, elle n’a pas été en contact avec ses collègues, ajoute-t-on. Aucun autre cas n’a été détecté pour l’instant? «Non, mais avec plus de 10 000 employés, il pourrait y en avoir d’autres», répond Mme Régis.  

Nettoyage quotidien des installations  

Selon la littérature scientifique la plus récente, le temps de survie du virus SRAS-CoV-2 sur des surfaces peut varier de trois heures à plusieurs jours. Dans ce contexte, la STM estime que le virus n’est plus présents sur les lieux potentiellement contaminés par l’employée du Centre de transport Legendre.   

De toute façon, la STM indique que tous les lieux de travail sont nettoyés chaque jour et qu’une attention particulière sera portée aux installations du garage Legendre.   

«L’équipe d’entretien fait ce qu’elle peut, mais je doute qu’ils réussissent à tout nettoyer sur une base quotidienne... Ils travaillent fort, mais n’ont pas les outils», confie une chauffeuse désirant préserver l’anonymat. La STM balaie du revers de la main cette affirmation disant avoir les effectifs nécessaires et ayant appelé en renfort d’anciens stagiaires pour prêter main-forte.  

Chauffeurs sans produits désinfectants adéquats  

Plusieurs chauffeurs d’autobus ont indiqué ne pas encore avoir en main des produits pour désinfecter le volant de leur véhicule et le reste de leur espace de travail. Le Syndicat des chauffeurs d’autobus a aussi distribué vers la fin de la semaine dernière des lingettes désinfectantes à ces membres, mais les quantités sont limitées.  

«Nous avions reçu les produits en grand format, nous devions les mettre en format individuel avant la distribution aux employés, mais celle-ci est bien entamée», explique Amélie Régis de la STM. Par ailleurs, elle précise que les chauffeurs du transport adapté ont déjà reçu des lingettes et des produits, comme ils sont davantage en contact avec la clientèle.   

Limiter le nombre d’usagers par autobus ou wagon de métro?  

Des chauffeurs d’autobus trouvent que certaines lignes sont encore trop achalandées au point où les usagers ne sont pas en mesure de respecter les directives de distanciation sociale (deux mètres entre chaque personne). La STM compte-t-elle limiter le nombre de personnes pouvant entrer dans un autobus ou un wagon de métro? Pas pour l’instant, puisque les baisses d’achalandage sont si importantes qu’elles permettent dans une majorité de cas de respecter les directives de la Santé publique, fait valoir l’administration.   

  

BAISSES D’ACHALANDAGE À LA STM  

-Baisse de 75% dans le réseau du métro  

-Baisse de plus de 60% dans le réseau d’autobus  

-Baisse de plus de 80% dans le transport adapté  

  

TOUJOURS PAS DE SERVICE DE GARDE  

Les employés du secteur des transports, quoique jugés essentiels par le gouvernement, n'ont toujours pas accès aux services de garde d'urgence. En conférence de presse, lundi, le premier ministre François Legault a indiqué qu'il songeait sérieusement à ajouter ces travailleurs à la liste des métiers essentiels pouvant avoir recours à ces services, mais qu'il ne voulait pas non plus créer trop d'inquiétudes dans les services de garde en augmentant le nombre d'enfants mis en contact.   

  

JOIGNEZ NOTRE GROUPE «DANS LE TRAFIC»!  

Restez à l'affût des enjeux liés au transport et à l'urbanisme en joignant le groupe Facebook Dans le trafic, administré par les journalistes Daphnée Hacker-B. et Jean Balthazard.   

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres