/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: 78 nouveaux cas en Ontario, Toronto déclare l'état d'urgence

Outbreak of Chinese influenza - called a Coronavirus or 2019-nCoV, which has spread around the world. Danger of a pandemic, epidemic of humanity. Human cells, the virus infects cells. 3d illustration
rost9 - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

L'Ontario a, elle aussi, annoncé la fermeture des services non essentiels dans l'espoir de ralentir la propagation de la COVID-19, qui a désormais infecté plus de 500 personnes dans cette province.  

• À lire aussi: [EN DIRECT 23 MARS] Les derniers développements sur la pandémie  

• À lire aussi: 628 cas de la COVID-19 au Québec, les entreprises et commerces non essentiels fermés  

Le premier ministre Doug Ford a expliqué que, dès mardi à 23 h 59, tous les commerces jugés non essentiels devront fermer leurs portes. Seuls les épiceries, pharmacies, succursales de la LCBO (l’équivalent ontarien de la SAQ) et restaurants pour emporter pourront demeurer ouverts.  

Par ailleurs, les entreprises devront aussi fermer leurs portes, exception faite de celles qui produisent des biens jugés essentiels, comme du matériel médical ou de la nourriture. Une liste complète des commerces et entreprises pouvant demeurer ouverts sera publiée mardi.  

«Les 36 prochaines heures permettront aux entreprises non essentielles de se préparer et de s'adapter», a affirmé M. Ford en soutenant être conscient de la «gravité» de cette mesure.  

Le gouvernement Legault, au Québec, a annoncé quasi simultanément une mesure similaire pour les commerces et entreprises québécois.  

En parallèle, le gouvernement ontarien a annoncé la découverte de 78 nouveaux cas dans la province depuis dimanche, ce qui porte le total à 503 infections en Ontario depuis le début de la pandémie. Un nouveau décès, celui d'un octogénaire, a aussi été annoncé, portant le total à six.  

«Pratiquer la distanciation sociale. Je ne peux pas insister suffisamment là-dessus», a lancé M. Ford en appelant ses concitoyens à respecter les règles d'isolement pour ralentir le virus.  

«Si vous arrivez de l'aéroport, n'allez pas à l'épicerie. Rentrez chez vous et isolez-vous. [...] Je ne peux pas le répéter assez. Sinon, vous mettez des milliers de personnes à risque», a-t-il poursuivi. 

 

Toronto déclare l'état d'urgence 

La principale ville du pays, Toronto, a déclaré l'état d'urgence, lundi, afin de se donner plus de ressources pour faire face à la pandémie de COVID-19. 

«Nous déclarons l'état d'urgence pour aider les efforts de la Ville afin de limiter la propagation de la COVID-19 et pour nous assurer que le gouvernement municipal pourra continuer à agir rapidement contre la pandémie et les autres évènements qui pourraient se produire», a expliqué le maire de Toronto, John Tory. 

Qualifiant les journées à venir de «cruciales», M. Tory a aussi exhorté ses concitoyens à éviter au maximum de mettre le nez dehors. Les Torontois ne devraient pas sortir de chez eux plus d'une fois par semaine pour aller acheter des produits de première nécessité, comme de la nourriture ou des médicaments, a-t-il affirmé. 

La ville de Toronto regroupe, à elle seule, près de la moitié des patients infectés par le coronavirus en Ontario. La province comptait un peu plus de 500 cas en mi-journée, lundi. 

«Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour inverser la courbe de la COVID-19. C'est une bataille que nous devons remporter, mais nous l'emporterons seulement si nous travaillons tous ensemble», a-t-il plaidé lors d'un point de presse tenu à distance par vidéoconférence.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres