/lifestyle/health
Navigation

Aspirin et maladies cardiaques: un vieux conseil à envoyer aux oubliettes

Coup d'oeil sur cet article

La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC a publié une nouvelle ligne directrice sur l’acide acétylsalicylique (AAS), lundi, qui rejette des décennies de conseils.

Selon Cœur + AVC, prendre quotidiennement une faible dose d'ASS (Aspirin, Entrophen, Novasen) dans le but de prévenir une éventuelle maladie cardiaque pourrait finalement faire plus de mal que de bien chez des gens à faible risque de maladies du cœur, d’AVC ou d’autres troubles vasculaires.

En effet, la prise de ce médicament peut accentuer le risque de développer des effets secondaires comme une hémorragie interne, l'ASS était utilisé pour empêcher les plaquettes dans le sang de s'agréger. Cette capacité est utile pour éviter la formation de caillots, mais en contrepartie, les plaquettes peinent à jouer leur rôle en cas de blessure.

Cette nouvelle directive ne vise que les gens sans historique de maladie cardiaque. «On recommande fortement aux personnes qui ont des antécédents de maladies du cœur, d’AVC ou d’autres troubles vasculaires de continuer à prendre quotidiennement une faible dose d’AAS pour prévenir un autre épisode si un professionnel de la santé l’a conseillé», a précisé le Dr Theodore Wein, qui est à la tête du groupe ayant élaboré la nouvelle ligne directrice.

Selon un sondage de la Fondation, 5,3 millions de Canadiens prennent de l'AAS pour prévenir une éventuelle maladie cardiaque, dont 2,4 millions qui le font sans l'avis de leur médecin.

«Près de 80 % des maladies du cœur et des AVC précoces peuvent être évités par l’adoption de saines habitudes de vie, comme manger sainement, vivre sans fumée et faire de l’activité physique», a tenu à rappeler la Fondation.

La nouvelle ligne directrice a été publiée lundi dans le Canadian Medical Association Journal.