/finance/business
Navigation

Canadiens pris en Amérique centrale: le ministre Champagne demande l’aide de Transat

Canadiens pris en Amérique centrale: le ministre Champagne demande l’aide de Transat
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre des Affaires étrangères François-Philippe Champagne a demandé l’aide du transporteur montréalais Transat pour aller chercher des Canadiens coincés dans trois pays d’Amérique Centrale, soit le Salvador, le Guatemala et le Honduras.

• À lire aussi: Les derniers développements de la pandémie

Une opération de rapatriement devrait être annoncée dans les prochains jours, nous a indiqué de Transat. 

«En plus des vols déployés pour rapatrier les clients de Transat,  nous opérerons deux vols spéciaux en collaboration avec le gouvernement du Canada pour ramener des Canadiens à la maison, soit un vol au départ du Salvador et l’autre du Guatemala, tous deux vers Montréal. Les dates des vols seront déterminées sous peu», nous a confirmé une porte-parole de Transat, Debbie Cabbana.

À l’heure actuelle, Transat dit avoir opéré 470 vols de rapatriement ayant permis à environ 45 000 clients de rentrer chez eux. «Ce chiffre continuera de croître dans les prochains jours», nous a dit la porte-parole de Transat.