/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Les résidences pour aînés inquiètent au Québec aussi

Les conditions dans ces établissements font en sorte qu’ils deviennent rapidement un foyer de propagation

Coup d'oeil sur cet article

Comme ailleurs dans le monde, des résidences pour personnes âgées semblent devenir des foyers de contamination de la COVID-19 alors que la barre des 1000 patients atteints a été dépassée hier au Québec.

• À lire aussi: 25 cas probables et confirmés à la résidence Eva de Lavaltrie 

• À lire aussi: COVID-19: Une dizaine de cas dans une résidence pour aînés de Sherbrooke 

Au moins 25 personnes ont contracté la COVID-19 à la résidence EVA de Lavaltrie.
Photo d'archives, Martin Alarie
Au moins 25 personnes ont contracté la COVID-19 à la résidence EVA de Lavaltrie.

La situation est particulièrement critique à la résidence EVA de Lavaltrie, dans Lanaudière, où on a appris hier que pas moins de 25 résidents étaient vraisemblablement contaminés par la COVID-19. 

C’est là que quatre aînés ont succombé après avoir contracté la maladie. Treize résidents de l’endroit, qui abrite quelque 120 personnes âgées, ont passé un test et attendent de recevoir leur résultat.

« Ça allait mal, la bâtisse va être contaminée au complet. [...] Ça m’inquiète un peu parce que là, automatiquement, il faut faire encore plus attention », a déploré un résident, Georges MacDonald, en entrevue téléphonique à TVA Nouvelles.

Des résidents du Manoir Sherbrooke ont été déclarés positifs.
Photo collaboration spéciale, Yves Tremblay
Des résidents du Manoir Sherbrooke ont été déclarés positifs.

En Estrie, un établissement des Résidences Soleil, le Manoir Sherbrooke, compte désormais 11 patients infectés par la COVID-19. Du nombre, six ont dû être hospitalisés, dont un qui se trouvait aux soins intensifs hier.

À Côte-Saint-Luc, sur l’île de Montréal, un troisième habitant de la résidence King David a reçu un diagnostic positif. 

On recense trois cas à la résidence King David de Côte-Saint-Luc.
Photo Agence QMI, Sarah Bélisle
On recense trois cas à la résidence King David de Côte-Saint-Luc.

Lieux à risque

Les conditions dans ces résidences pour aînés favoriseraient les contacts rapprochés et le risque de propagation, selon un expert consulté par Le Journal. 

« D’une part, les personnes âgées sont plus sujettes à être infectées, car leur système immunitaire est moins efficace, et d’autre part, pour cette même raison, leurs symptômes sont plus sévères, ce qui les rend plus facilement identifiables comme étant infectées », explique Benoit Barbeau, virologue à l’Université du Québec à Montréal. 

Les aînés étant plus vulnérables, il estime que la situation « est inquiétante et requiert des mesures restrictives », alors que le taux de mortalité dans les résidences risque d’être malheureusement plus élevé qu’ailleurs dans la province. 

D’ailleurs, le premier ministre François Legault a demandé lundi aux aînés en résidences « de ne plus sortir, sauf exception ».

« La dernière chose qu’on veut, au Québec, c’est que le virus entre dans des résidences de personnes âgées. C’est ça qui est dangereux », a-t-il dit.

Ailleurs dans le monde aussi

Ce qui se passe ailleurs dans le monde lui donne raison.

  • On apprenait hier que des militaires espagnols ont découvert des personnes âgées abandonnées, parfois mortes dans leur lit, dans des maisons de retraite frappées par l’épidémie de coronavirus, a indiqué lundi la ministre de la Défense à Madrid.  

L’Espagne est le deuxième pays — après l’Italie — le plus affecté par la pandémie de COVID-19 en Europe, avec plus de 33 000 cas notifiés et près de 2200 morts enregistrés depuis le 13 février.

  • En Italie, 15 décès ont été recensés dans une maison de retraite de Gandino, près de Bergame, dans l’une des zones les plus touchées du pays.

« Quand le virus entre dans ces lieux, cela tourne inévitablement au massacre, comme cela arrive déjà malheureusement dans différentes régions d’Italie », a averti le week-end dernier le Spi-CGIL, la branche retraitée du plus grand syndicat italien. 

« Les résidences pour personnes âgées sont une priorité absolue pour le gouvernement, nous allons exercer le plus grand contrôle sur ces centres, nous avons mobilisé tous les moyens », a assuré lors d’une conférence de presse le ministre de la Santé, Salvador Illa.

  • À Lynn Valley, à North Vancouver, 10 personnes d’un centre pour personnes âgées ont déjà perdu la vie, tandis que 13 décès ont été signalés en Colombie-
    Britannique depuis le début de la pandémie.
  • Aux États-Unis, la maladie a décimé des centres pour aînés. C’est notamment le cas du côté du centre Life Care de Kirkland, dans l’État de Washington, où 129 patients ont été infectés et 35 sont décédés. À ce jour, 147 centres de soins pour aînés répartis dans 27 États américains ont rapporté au moins un cas de COVID-19 entre leurs murs.

– Avec Antoine Lacroix, l’Agence QMI et l’AFP

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.