/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: L'Ontario abaisse le coût de l'électricité

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO | Le premier ministre ontarien Doug Ford et son ministre de l'Énergie ont annoncé, mardi, une baisse du coût de l'électricité totalisant plus de 160 millions $ afin de faciliter la vie des familles et des entreprises en cette période de pandémie.

• À lire aussi: 120 000 personnes testées, 2176 infections et 25 décès

• À lire aussi: Le Québec dépasse la barre des 1000 cas

• À lire aussi: Les derniers développements de la pandémie

«Nous avons écouté les plaintes des Ontariens et nous comprenons que rester à la maison entraîne une hausse de la consommation d'électricité par jour», a expliqué mardi le ministre de l'Énergie et du Développement du Nord, Greg Rickford, en conférence de presse.

Ainsi, le tarif en vigueur en dehors des heures de pointe de consommation s'appliquera désormais en tout temps, et ce, pour une période de 45 jours.

De plus, les entreprises paieront le taux minimum possible pour l'électricité qu'elles consomment, là encore pour 45 jours, a précisé le premier ministre Ford.

Ces mesures devront coûter plus de 160 millions $ au gouvernement ontarien. Ces économies apparaîtront automatiquement sur les factures des ménages et entreprises ontariens.

«Nous rendons les choses un peu plus faciles en cette période difficile», a affirmé Doug Ford.

Par ailleurs, dans l'optique de sensibiliser le plus grand nombre de personnes à la cause de la distanciation sociale, des messages seront désormais affichés sur les panneaux de circulation sur les autoroutes pour inciter les gens à demeure à la maison et à éviter tous déplacements inutiles.

On dénombrait un total de 588 cas en date de mardi matin en Ontario, incluant sept décès.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.