/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: le Québec dépasse la barre des 1000 cas

Legault demande à Trudeau d’assurer un approvisionnement en matériel médical

Coup d'oeil sur cet article

François Legault demande à Justin Trudeau d’assurer un approvisionnement suffisant en équipement médical et en matériel de dépistage de la COVID-19, alors que la barre des 1000 personnes infectées est franchie au Québec.  

• À lire aussi: COVID-19: les chèques d'assurance-emploi seront disponibles le 6 avril, selon François Legault  

• À lire aussi: [EN DIRECT MARDI 24 MARS] Les derniers développements de la pandémie  

• À lire aussi: Crise du coronavirus: les provinces ouvertes à la Loi sur les mesures d’urgence, dit Justin Trudeau  

«J’ai répété à Justin Trudeau que la priorité des priorités, c’est l’équipement médical, surtout l’équipement pour faire des tests. Il faut être certain qu’on ait assez d’équipements dans les prochaines semaines, les prochains mois», a lancé le premier ministre mardi.          

Le Québec dénombre maintenant 1013 cas de la COVID-19, soit 385 de plus que la veille. Les hospitalisations et la quantité de patients aux soins intensifs sont aussi en hausse, mais on ne comptabilise encore que quatre décès.                   

  • ÉCOUTEZ Vincent Dessureault à QUB radio:   

Le système de santé a des réserves de masques, de jaquettes, de produits pour dépister le coronavirus et d’autres matériels de dépistages pour «quelques semaines». Mais la crise va sûrement durer plus longtemps, a dit M. Legault. Après, il faudra se fier à des entreprises étrangères, qui pourraient ne pas respecter les contrats. «C’est important que le gouvernement fédéral donne un coup de main», a-t-il indiqué.       

ÉCOUTEZ la chronique politique de Rémi Nadeau, chef du Bureau parlementaire à Québec pour Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec, à QUB Radio:

Legault veut rassurer  

M. Legault a tenté de rassurer les nouveaux chômeurs et les entrepreneurs qui craignent de tout perdre. Le Québec est sur pause, et cela fera mal à l’économie.      

Photo Jean-François Desgagnés

«Je comprends que certaines, certains, soient stressés [...]. Ce que je veux vous dire, c’est que c’est temporaire. On n’est pas pris là-dedans pour toujours», a-t-il lancé.     

Photo Jean-François Desgagnés

Mais pour que la fameuse courbe s’aplatisse, et que la vie des Québécois retrouve une certaine normalité, les consignes doivent être respectées à la lettre, dit-il. Les gens doivent rester à la maison, sauf pour faire leur épicerie, aider les personnes âgées à faire la leur ou faire une marche.             

Pendant ce temps, le Québec se prépare à l’arrivée de la vague, car le nombre de cas devrait se multiplier dans les prochains jours. Des hôtels seront réquisitionnés pour loger des gens infectés par la COVID-19 pour éviter la contagion envers les membres de leurs familles, par exemple.    

«On essaie de tout mettre en place pour ne pas qu’il y ait de chaos, malgré l’anxiété. [...] Tout d’un coup, notre monde avait changé, donc c’est normal d’être stressé. Pour réduire ce stress, vous pouvez faire un peu d’exercice, marcher, et parfois, un verre de vin peut aider», a lancé M. Legault.            

– Avec la collaboration de Vincent Larin  

À VOIR AUSSI              

  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.