/opinion/blogs
Navigation

Nos plus vieux en ont vu d'autres, mais pas celle-là!

CHSLD
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Au Québec comme ailleurs, la pandémie de la COVID-19 mobilise tous les acteurs de la société et touche toutes les tranches d’âge. Mais les personnes âgées sont les plus frappées par ses conséquences: infections graves et décès (par plus de 10 fois).  

Ces risques ont été très bien établis à partir des données de la Chine et de l’Italie, et se confirment par nos premiers décès au Québec. Ils justifient entièrement les mesures préventives d’isolement, qui touchent particulièrement les personnes de 70 ans et plus.  

Comme médecins spécialistes des personnes âgées, nous vous enjoignons à respecter les consignes des autorités publiques, malgré l’incertitude et les inconvénients majeurs que cela peut causer. Nous constatons une réponse partielle aux consignes chez certaines personnes âgées qui disent «en avoir vu d’autres». Mais la pandémie actuelle est sans précédent: la bravade de jeunesse n’est plus de mise.  

Si vous ne vous isolez pas pour vous-même, faites-le pour les autres personnes vulnérables que vous côtoyez. Plus vous sortez, plus vous augmentez vos contacts avec des gens qui sont peut-être contagieux même s’ils sont sans symptômes. Demeurez actifs et mobiles, mais respectez les précautions recommandées.  

Respecter les mesures d’isolement peut être difficile, particulièrement pour les aînés déjà isolés et vulnérables avant la pandémie. Le système de santé, les services à domicile et les organismes communautaires s’activent pour les rejoindre et les soutenir.  

Pour les aidants et les proches  

Nous faisons appel à vous pour convaincre vos proches aînés de demeurer isolés. N’hésitez pas à demander aux petits-enfants de faire passer le message. Ce sont peut-être les meilleurs influenceurs!  

Nous savons que les mesures qui isolent actuellement vos proches âgés sont contraignantes et font appel à votre patience et à votre confiance. Cependant, elles restent nécessaires. Nous comptons donc sur vous pour soutenir ces mesures auprès de vos proches.  

Voici quelques recommandations:   

  • Appelez-les régulièrement par téléphone ou par vidéo;  
  • Faites les commissions pour eux. Déposez les achats à leur porte ou dans la maison, alors qu’ils se tiennent à un ou deux mètres;  
  • Ne faites pas garder les petits-enfants par les grands-parents (qui ont plus de 70 ans);  
  • Si vous habitez avec vos parents, il est préférable de respecter les consignes d’isolement;  
  • N’hésitez pas à offrir vos services à un voisin âgé avec un faible réseau de soutien, tout en respectant les consignes de sécurité;  

Nous ne sommes qu’au début de la pandémie: il faut absolument continuer les efforts et l’élan de solidarité sociale. Jeunes comme âgés, en forme comme vulnérables, nous avons tous un rôle déterminant à jouer pour surmonter, collectivement, la pandémie de la COVID-19.  

Serrons-nous les coudes, mais à distance.  

Association des médecins gériatres du Québec (AMGQ)