/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Premier cas de la COVID-19 à la Mission Old Brewery

Coup d'oeil sur cet article

Une personne en situation d’itinérance ayant été déclarée positive à la COVID-19 a fréquenté le campus Saint-Laurent de la Mission Old Brewery au cours de la semaine.  

• À lire aussi: Les derniers développements de la pandémie  

• À lire aussi: Des cas de transmission communautaire de la COVID-19 à Montréal  

Cet individu «a fait le test de dépistage il y a quelques jours et a eu ses résultats hier», a indiqué Émilie Fortier, directrice des services à l’action de la Mission Old Brewery.    

Or, après avoir fait les tests, cette personne a été retournée «chez elle» en attendant de recevoir ses résultats. Elle a donc fréquenté la mission et d’autres lieux tout en étant infectée par le coronavirus.    

«En itinérance, le problème d’être renvoyé chez soi, c’est que si c’est positif, on vient à propager le virus auprès des autres résidents ou bien les personnes dans la rue», explique Mme Fortier.    

  • ÉCOUTEZ l'entrevue de Matthew Pearce, chef de la direction de la Mission Old Brewery, à QUB Radio:

D’autres sans-abris qui fréquentent la Mission Old Brewery, où 282 lits sont offerts à des hommes en situation d’itinérance, ont également présenté des symptômes de la COVID-19.    

«On a des gens qui sont symptomatiques qui ont été envoyés à l’hôpital pour ne pas prendre de chance et on est en attente des résultats de dépistage», confirme Émilie Fortier.  

De nouvelles mesures mises en place   

«Maintenant, il y a des services qui sont en train d’être mis en place pour éviter que les gens qui sont en attente de dépistage et qui sont symptomatiques reviennent dans les ressources», soutient Émilie Fortier.    

En effet, l’ancien hôpital Royal-Victoria, qui était déjà utilisé comme unité d’urgence pour loger les itinérants, s’organise présentement pour accueillir ceux qui présentent des symptômes de la COVID-19.    

Dans quelques jours, le Royal-Victoria devrait pouvoir effectuer du dépistage, placer certains sans-abris en isolement et en lieu de quarantaine, si nécessaire.    

Ces mesures étaient déjà en développement avant que ce premier cas ne survienne.  

«C’est un arrimage très complexe entre les sévices de santé, la Ville de Montréal et les grandes ressources en itinérance», explique l’intervenante de la Mission Old Brewery.    

Cette dernière souligne qu’il est important, pour les employés des cliniques de dépistage, de demander aux personnes qui se présentent si elles ont un endroit où s’isoler en attendant le résultat de leur test. 

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.