/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19 : le prince Charles testé positif

COVID-19 : le prince Charles testé positif
AFP

Coup d'oeil sur cet article

LONDRES | Le prince Charles, héritier de la couronne britannique, a été testé positif au nouveau coronavirus et présente de légers symptômes, ont annoncé mercredi ses services.  

• À lire aussi: Les derniers développements de la pandémie  

Âgé de 71 ans, le fils d’Elizabeth II « reste en bonne santé » à l’exception de ces symptômes, et « télétravaille comme d’habitude », a assuré Clarence House dans un communiqué. 

  • ÉCOUTEZ Estelle Bouthillier, spécialiste de la monarchie à QUB radio:

Le prince de Galles se trouve actuellement en Écosse avec sa femme Camilla, qui « a été testée, mais n’a pas le virus », a précisé la même source. 

Elizabeth II, 93 ans, s’est quant à elle retirée pour plusieurs semaines au château de Windsor, à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de Londres. 

« La reine reste en bonne santé », a indiqué une porte-parole du palais de Buckingham, précisant qu’elle avait vu son fils pour la dernière fois le 12 mars et qu’elle suivait « toutes les recommandations opportunes ». 

Le gouvernement britannique a demandé à toutes les personnes âgées de plus de 70 ans de s’isoler pendant 12 semaines. 

Le prince Charles a repris ces dernières années une partie des engagements de sa mère, et la représente désormais lors des visites à l’étranger. 

« Il n’est pas possible de déterminer avec certitude qui a contaminé le prince en raison des nombreux engagements auxquels il a participé ces dernières semaines », a précisé Clarence House. 

Selon la presse britannique, Charles, actuellement au château écossais de Balmoral, a participé le 10 mars à un événement à Londres en présence du Prince Albert II de Monaco, testé depuis positif au COVID-19. 

La propagation de l’épidémie de COVID-19 s’est considérablement accélérée ces derniers jours au Royaume-Uni, où plus de 8000 personnes ont été officiellement contaminées et 422 personnes sont mortes. 

Face à cette aggravation, les autorités ont suivi la plupart des autres pays européens en fermant de nombreux lieux publics et décrétant lundi un confinement général prévu pour durer au moins trois semaines. 

À VOIR AUSSI  

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.