/sports/soccer/impact
Navigation

Des athlètes créatifs

Les joueurs de l’Impact ont des façons originales de garder la forme pendant cette période sans précédent

Piette
Capture d’écran Samuel Piette n’a pas hésité à prendre le matériel qui se trouvait dans sa résidence afin d’appliquer le plan d’entraînement fourni par l’équipe.

Coup d'oeil sur cet article

En ces temps de confinement, les joueurs de l’Impact n’ont pas accès au Centre Nutrilait pour s’y entraîner, à moins d’avoir besoin de traitements. Ils rivalisent donc d’imagination afin de rester en forme.

Il faut dire qu’ils n’ont pas vraiment le choix puisque la Major League Soccer a prolongé, mercredi, jusqu’au 3 avril son moratoire sur l’entraînement.

Les joueurs de soccer sont souvent des bêtes de l’entraînement, alors vous imaginez bien qu’ils sont plusieurs à se sentir comme des animaux en cage entre les quatre murs de leur domicile.

Le club a évidemment mis des outils à la disposition des joueurs, comme un programme d’entraînement qui utilise notamment le poids corporel.

Mais on a aussi fourni des vélos stationnaires aux joueurs afin qu’ils gardent une bonne forme cardiovasculaire. Ils ne seront ainsi pas trop à la traîne quand les activités reprendront, Dieu sait quand.

Bojan fait contre mauvaise fortune bon cœur en profitant de la vue sur son vélo stationnaire.
Capture d’écran
Bojan fait contre mauvaise fortune bon cœur en profitant de la vue sur son vélo stationnaire.

Exercices variés

Dans différentes vidéos publiées dernièrement, les joueurs montrent comment ils parviennent à rester actifs malgré les contraintes imposées à la population québécoise depuis un peu plus d’une semaine.

On voit notamment Ballou Tabla et Romell Quioto pédaler dans leur salon pendant que Bojan a installé son vélo stationnaire devant une grande fenêtre de son condo qui donne sur la ville et le fleuve. Ça donne un panorama qui a de la gueule.

On imagine que l’entraînement est moins pénible quand la vue est belle.

D’autres joueurs ont décidé de prendre une autre direction. Dans sa vidéo, Samuel Piette fait des squats en tenant des bûches sur ses épaules alors que Joel Waterman est allé dans un petit parc devant son domicile pour faire des sauts sur des tables de pique-nique, histoire de conserver une bonne préhension dans ses sauts, ce qui est important pour un arrière central.

Joel Waterman a trouvé une solution astucieuse pour travailler sur l’amplitude de ses sauts.
Capture d’écran
Joel Waterman a trouvé une solution astucieuse pour travailler sur l’amplitude de ses sauts.

Programme complet

Sans doute le joueur le plus en forme de l’équipe, ou du moins le plus rigoureux dans sa préparation physique, le gardien Evan Bush a publié une vidéo de près de trois minutes dans laquelle il détaille sa routine quotidienne d’entraînement.

Assis devant un tableau blanc où sont écrits les aspects à travailler, Bush explique qu’il pratique le programme établi par le préparateur physique, Jules Gueguen, en plus d’y ajouter des exercices adaptés à ses besoins.

Il s’est installé un petit gymnase de fortune et s’adresse à la caméra pendant que ses enfants jouent avec des blocs Lego à ses côtés.

On le voit ensuite dans un montage de ses exercices, puis il se transporte dehors pour poursuivre l’entraînement. Il s’adresse à la caméra et explique qu’il a fait sortir ses enfants avec des craies. Ceux-ci lui ont dessiné une échelle d’agilité dans la rue.

Comme il le dit lui-même, A+ pour la créativité.