/sports/opinion/columnists
Navigation

Expedition SWT, une motoneige unique

Motoneige Bombardier
Photo courtoisie Le nouveau Expedition SWT 2021 représente sans aucun doute l’exception dans son segment de marché.

Coup d'oeil sur cet article

Avec les améliorations apportées à son modèle Expedition SWT pour 2021, BRP a su créer une motoneige qui deviendra de loin la vedette de sa catégorie.

« Notre modèle très populaire pour la vente du printemps c’est sans aucun doute l’Expedition SWT, indique Carl Dussault de chez Dion Moto, à Saint-Raymond. Avec les modifications qu’elle a subies en 2021, nul doute qu’elle saura répondre encore plus aux désirs des amateurs de ce créneau de motoneige. »

En premier lieu, il convient de mentionner que toute la gamme de motoneiges Ski-Doo de BRP est maintenant montée sur la plateforme REV GEN 4.

« Tout comme les autres membres de la famille Expedition, on retrouve sur la SWT les mêmes caractéristiques qui ont pu être rendues disponibles grâce au nouveau châssis GEN 4, souligne l’expert. On peut parler ici de la transmission Easy Shift avec bouton de marche arrière, les nouveaux skis Pilot 7.4, la nouvelle position de conduite typique au châssis GEN 4, du dossier haut avec poignées chauffantes et déflecteurs pour le passager à l’arrière. Les amateurs peuvent faire un choix de moteurs parmi le 600R à deux temps ou le 900 Ace et le 900 ACE Turbo, des moteurs à quatre temps. Enfin, il faut mentionner que le choix d’accessoires est beaucoup plus grand avec la nouvelle plateforme. »

À l’arrière, on retrouve le Multi-LinQ, porte-bagages et attelage. La chenille est une Cobra SWT de 24 X 154 pouces avec des talons d’un pouce et demi. « Tous ces éléments font en sorte que cette motoneige sera carrément extraordinaire pour les amateurs de motoneige utilitaire », souligne M. Dussault. 

LES SKANDICS

Dans le modèle Expedition SE 20 pouces, disponible au printemps seulement, en nouveauté pour 2021, en option, vous pouvez obtenir le nouveau cadran de 7,8 pouces multifonctions et deux amortisseurs à l’avant et un central au gaz.

Dans le monde des motoneiges utilitaires, il y a un modèle phare chez BRP, c’est le fameux Skandic.

« L’arrivée du châssis GEN 4 dans le monde du Skandic va aussi faire une grande différence. Dans les faits, on peut dire que c’est comme un modèle Expedition avec une chenille de 20 pouces ou de 24 pouces de large, mentionne l’expert. L’élément qui diffère le plus entre les deux modèles, c’est la suspension avant à poteaux, ce qui est très apprécié des amateurs. Ils peuvent obtenir de très bonnes performances autant en hors-piste qu’au travail, dans des situations où ils doivent manœuvrer de façon très technique. Cela a aussi un impact direct sur la flottabilité et les manœuvres de marche arrière. Il faut aussi ajouter que les modèles Skandic subissent aussi une cure minceur en 2021 avec une baisse de poids d’au moins
30 livres par véhicule. »

Si on se fie aux données de BRP, on peut constater que le modèle Skandic Sport 600 EFI 2021 subit une baisse de poids de 80 livres par rapport à son ancêtre le Skandic WT 550 Fan. Même scénario pour le Skandic WT qui perd 30 livres et le Skandic SWT qui, lui, perd 45 livres.

Un nouveau modèle fait son arrivée en 2021, le Scandik Sport.

« Il est équipé de façon à offrir d’excellentes performances, tout en conservant un prix très intéressant. La première composante importante à mentionner, c’est le nouveau moteur 600 EFI qui remplace le 550 Fan. Les carburateurs sont à la retraite chez BRP, avec ce nouveau moteur refroidi au liquide, qui développe 85 HP. Il représente un excellent rapport qualité/prix pour le consommateur. Ce nouveau modèle de la gamme arrive dans une version plus économique, un peu moins équipée. Il n’a pas de banc de passager, il n’a pas de boîte de vitesse parce qu’il fonctionne avec un carter de chaîne. Il n’a pas de contour de porte-bagages à l’arrière ni d’attache remorque. Nous avons une motoneige avec une chenille de 20 pouces de large, avec un prix de départ de
11 994 $, du jamais-vu. »

LE NOUVEAU TUNDRA

Il est toujours disponible en deux modèles soit le LT et le Sport. Dans le cas de ce dernier toutefois, il y a une nouveauté intéressante puisqu’il est disponible maintenant avec une chenille de 146 pouces.

« Le Tundra LT possède toujours sa chenille de 154 pouces avec un pont arrière articulé pour faciliter les manœuvres de marche arrière, affirme monsieur Dussault. Il est disponible avec un choix de moteurs entre le 600 ACE et le 600 EFI. La même possibilité s’offre aux amateurs qui voudraient le modèle Sport. »

L’arrivée du châssis GEN 4 pour le Tundra offre aux amateurs de bien meilleures performances. Il représente 10 ans d’évolution pour la position de conduite, le confort et bien plus. Il est véritablement une différence très importante avec l’ancien modèle.

« Étant plus haut en position de conduite, cela offre une plus grande facilité dans les manœuvres en neige profonde ou en neige plus molle. »

Pour ce spécialiste, il est clair que BRP a réussi à créer une nouvelle gamme de motoneiges utilitaires plus polyvalentes.

« Anciennement, les motoneiges utilitaires étaient là pour les gens qui voulaient travailler avec leur machine. Maintenant, les gens les utilisent autant pour se déplacer que pour travailler et pour avoir du plaisir dans la neige molle. La plus grande force de BRP, c’est la variété des modèles dans le segment utilitaire. Le choix que nous avons est assez incroyable. Il est impossible qu’un amateur ne trouve pas la motoneige qui correspond à ses besoins. »