/sports/hockey
Navigation

Les dirigeants des Stars réduisent leurs salaires de moitié

Le directeur général des Stars de Dallas Jim Nill
Photo d'archives, AFP Le directeur général des Stars de Dallas Jim Nill

Coup d'oeil sur cet article

Alors que la pression financière est toujours plus forte sur les organisations de la Ligue nationale de hockey, le directeur général des Stars de Dallas Jim Nill et le président Jim Lites ont choisi de réduire substantiellement leurs salaires.

Afin d’aider leur formation à traverser la crise, et peut-être sauver l’emploi de quelques employés, Nill et Lites retrancheront 50 % de leurs salaires, a rapporté mercredi la station WFAA, affiliée au réseau ABC.

L’entraîneur-chef du Canadien de Montréal Claude Julien et le directeur général Marc Bergevin ont pris une décision similaire, mardi. Les deux dirigeants du Tricolore ont effectivement renoncé à 20 % de leurs salaires.

Ailleurs dans la ligue, d’autres organisations ont plutôt fait payer le prix à leurs employés.

En effet, les Hurricanes de la Caroline ont annoncé qu’ils ne paieront plus leurs employés à temps plein à compter de la semaine prochaine. Les Bruins de Boston ont quant à eux mis à pied 68 salariés. De plus, 82 de leurs employés permanents subiront des réductions de salariales.