/news/currentevents
Navigation

Tentative de vol d’armes dans une boutique de chasse

Le Journal a obtenu les images saisissantes des caméras de sécurité de l’endroit

Coup d'oeil sur cet article

Peu de temps après que le gouvernement Legault eut annoncé la fermeture de toutes les entreprises non essentielles au Québec, deux voleurs sont entrés par effraction, de façon spectaculaire, dans une boutique de chasse et pêche vraisemblablement dans le but de voler des armes à feu. 

« C’est très familial ici, c’est vraiment plate ce qui est arrivé, on essaie de ne pas le prendre personnel, mais c’est difficile parce que c’est comme si on faisait intrusion dans notre intimité », lance Jessie Lalonde-Leblanc, directrice du magasin Pronature de Notre-Dame-des-Prairies, une petite municipalité située à une dizaine de kilomètres au nord de Joliette, dans Lanaudière.  

La boutique spécialisée dans la vente d’articles de plein air, de chasse et de pêche a été ouverte par son père et son oncle il y a six ans. Depuis, plusieurs membres de la famille y travaillent quotidiennement. 

La camionnette était complètement encastrée dans la boutique Pronature et les voleurs semblaient vouloir les armes à feu.
Photo courtoisie, boutique Pronature
La camionnette était complètement encastrée dans la boutique Pronature et les voleurs semblaient vouloir les armes à feu.

Mardi, sachant qu’ils devaient mettre la clé dans la porte pour les trois prochaines semaines en raison de la crise du coronavirus, toutes les armes ont été placées en sécurité, dans la chambre forte du commerce.  

Quelques heures plus tard, deux individus se sont présentés à la porte principale et ont tenté de la fracasser avec ce qui a toutes les apparences d’une hache, rapporte la directrice. 

Comme ils n’y sont pas parvenus, ils sont revenus vers minuit au volant d’une camionnette GMC Sierra, volée une semaine auparavant à Sainte-Agathe-des-Monts.  

Vitrine fracassée 

Selon les images des caméras de sécurité du commerce, l’homme qui se trouve sur le siège passager débarque d’abord du véhicule, puis son complice recule à toute vitesse dans la façade vitrée du magasin. 

Une fois à l’intérieur, les deux individus se dirigent en courant vers une section bien précise. Tout indique qu’au moins une des deux personnes avait déjà mis les pieds chez Pronature. 

Photo courtoisie, boutique Pronature

« Ils s’en vont directement vers la vitrine qui contient normalement les armes à feu, relate Mme Lalonde-Leblanc. Quand ils ont vu qu’elle était vide, ils ont quitté les lieux en courant. Ils n’ont rien volé, ils n’ont même pas essayé d’ouvrir la caisse. » 

Malgré le crime, Jessie Lalonde-Leblanc se réjouit de voir à quel point sa famille et ses employés ont mis la main à la pâte afin de remettre la boutique en ordre en un temps record.  

« Nous serons prêts à rouvrir quand le gouvernement nous le permettra, on a travaillé vraiment fort et ça démontre à quel point on est soudés », dit-elle.  

La Sûreté du Québec (SQ) enquête sur cette tentative de vol et cherche activement à localiser les deux individus visibles sur les images des caméras de sécurité. 


Toute information pertinente au dossier peut être transmise de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la SQ en composant le 1 800 659-4264.