/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19 : les réponses à vos questions

Cluster of Contagious COVID-19 Corona Influenza Virus Bacteria Molecules with Floating Particles
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Nos experts répondent à vos nombreuses questions sur la pandémie de COVID-19.

Je suis enceinte et j’accoucherai bientôt. Pourrait-on empêcher mon mari d’être présent à l’hôpital lorsque j’accoucherai ? (Kim Paquette) 

Réponse pour Montréal : 

«Pour l’accouchement, seul le père ou la personne significative identifiée par la patiente est admis. Des précautions particulières sont appliquées. Cette décision est réévaluée chaque jour selon l’évolution de la situation. [...] Sinon, pour les femmes enceintes qui ne sont pas sur le point d’accoucher, aucun rendez-vous de suivi non essentiel n’est maintenu, mais tout rendez-vous annulé ou reporté fait l'objet d'une discussion avec l'équipe de soins en accord avec la patiente. Si une patiente symptomatique nécessite d'être vue, des précautions sont prises par l'équipe pour maintenir la qualité des soins et diminuer le risque pour le personnel soignant.»  

- Isabelle Lavigne, conseillère-cadre en communication au Centre hospitalier de l’Université de Montréal 

Réponse pour Québec : 

«Il est à noter qu’aucun visiteur n’est admis pour les rendez-vous de suivi. Le seul moment où le partenaire a le droit d’être présent, c’est à l’accouchement, sauf s’il est atteint de la COVID-19, évidemment. Tous les rendez-vous de suivi sont tout de même maintenus, parfois par télémédecine.»  

- Jean-Thomas Grantham, agent d’information en communications externe au CHU de Québec - Université Laval. 

La Société des Obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) juge «important que toute personne qui accompagne une femme en travail subisse un test de dépistage pour s’assurer qu’elle n’est pas malade». 

Étant donné que les chantiers sont arrêtés, plusieurs se retrouveront sans logis dans les prochains mois. Quelles sont les obligations des entrepreneurs en construction et à quels dédommagements les clients ont-ils droit? (Cindy Villeneuve) 

«Dans les contrats de l’APCHQ, il y a des clauses reliées à des retards causés par une force majeure, hors du contrôle de l’entrepreneur. Il ne peut donc pas être tenu responsable des délais et n’a pas à dédommager le client.[...] Dans un monde idéal, le client et l’entrepreneur vont s’entendre et les délais de construction seront prolongés. Les chantiers pourraient être sur pause longtemps. Est-ce que le décret sera prolongé le 13 avril? Tout évolue tellement rapidement. Est-ce que le gouvernement autorisera la reprise de certains chantiers dans deux semaines? C’est impossible de le savoir.»  

- Marc Bergeron, avocat sénior et expert aux affaires gouvernementales à l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ). 

«Je suis un retraité privilégié du secteur public. À 66 ans, on rêve de léguer nos biens et nos actifs à nos enfants. Que peut-on faire en ce moment pour les aider financièrement?» (Michel, tel qu’entendu à QUB Radio) 

«Si on veut aider ses enfants et petits-enfants à alléger la pression actuelle, on devrait faire un paiement sur leur carte de crédit. Cet argent pourrait réduire la pression budgétaire et, dans certains cas, permettre de diminuer la limite de crédit.»  

- Fabien Major, planificateur financier et fondateur de Major Gestion Privée 

«Les taux d’intérêt de cartes de crédit grimpent facilement à 20%, et même 29% pour des cartes de magasin. Un paiement sur une carte de crédit, ça peut aider considérablement.»  

- Emmanuelle Gril, chroniqueuse en finances personnelles au Journal de Montréal 

* Envoyez-nous vos questions au coronavirus@quebecormedia.com et nous tenterons d’y répondre dans les prochains jours.*

À VOIR AUSSI: 

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.