/opinion/columnists
Navigation

Loft Story, version 2020

Couple face à face
Photo Adobe stock

Coup d'oeil sur cet article

C’est quand on est enfermé, incapable de sortir et de voir d’autres personnes, qu’on se rend compte que nous sommes des êtres grégaires.

On a beau être bien chez nous dans le confort de notre foyer, avec notre télé et nos livres de Ricardo, l’être humain n’est pas fait pour vivre dans une bulle, complètement coupé des autres. 

LE COCON

On a besoin d’interagir, de sortir de notre cage et de côtoyer d’autres êtres humains. De raconter nos vieilles blagues à des gens qui ne les ont pas encore entendues. 

Après une journée de travail, on revient à la maison, et on dit à sa douce moitié : « Tu ne sais pas ce que Machin m’a raconté ? » Ou « Tu ne devineras jamais ce qui est arrivé au bureau ! » La vie, c’est ça aussi : du placotage, du potinage, des échanges de banalités...

Tu vas au cinéma, et qu’est-ce que tu vois ? Des gens qui vivent des aventures.

Mais dans la vie, en général, il n’y a pas d’aventure. Juste des gens qui se croisent et qui jasent.

C’est ça, notre principale aventure : rencontrer des gens. Enlève ça de ta vie, il ne reste plus grand-chose. 

Or, actuellement, on doit enlever ça de notre vie. On vit une vie sans fioritures. Dépouillée jusqu’à l’os.

Un couple (si t’es chanceux), des enfants (peut-être) et des meubles. 

Comme Loft Story, mais avec du monde que tu connais par cœur. 

Notre vie est une télé-réalité que personne d’autre que nous ne regarde.  

LA VIE EN 2D

Voilà pourquoi on s’est mis, ma blonde et moi, à faire des soupers Skype, même si ça a l’air niaiseux de manger devant un écran d’ordi.

Pour parler à d’autres personnes de tout et de rien. Rigoler, potiner, mettre la switch à bitch. Parler d’autres choses que du maudit virus qui est en train de nous ronger le cerveau et de prendre toute la place.

Vous connaissez certainement la célèbre phrase de Saint-Exupéry sur l’amour. « L’amour, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction. »

Je sais, c’est quétaine comme ça ne se peut plus, mais c’est vrai.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

C’est le fun, des fois, de voir sa blonde de profil en train de parler à quelqu’un d’autre qu’à soi. De la regarder de côté.

De voir des gens s’intéresser à ce qu’elle dit, répondre à ses arguments, rire de ses observations. C’est dans ces moments-là que je la trouve la plus belle. Comme si je la filmais à son insu. Vous comprenez ce que je veux dire ?

On a besoin des autres pour apprécier sa vie. Pour apprécier la vie. Vivre avec les autres, c’est vivre en 3D. Vivre face à face, c’est vivre en 2D.

L’EMBÂCLE

Actuellement, la neige fond, les fleurs poussent, ça sent bon le printemps.

Habituellement, on serait tous sur des terrasses, à savourer le fait d’être ensemble. 

Le printemps au Québec est la plus belle saison au monde.

Le Québec ressemble alors à L’Embâcle, la magnifique sculpture de Charles Daudelin près du Flore à Paris. Une fontaine qui jaillit de la glace. 

Malheureusement, cette année, on passera le printemps en dedans. À l’ombre. 

Face à face et chacun chez soi.