/world/usa
Navigation

Trump vante les cotes d'écoute de ses points de presse sur la COVID-19

Trump vante les cotes d'écoute de ses points de presse sur la COVID-19
AFP

Coup d'oeil sur cet article

WASHINGTON | Donald Trump a un grand motif de satisfaction: le succès, en terme de nombre de téléspectateurs, de ses points de presse quotidiens sur le coronavirus.

• À lire aussi: Les derniers développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: Un expert évoque 100 000 à 200 000 morts aux États-Unis

«Les audiences de mes conférences de presse sont si bonnes (...) que les médias deviennent FOUS», a tweeté dimanche le président américain.

«“Trump touche trop de gens, nous devons l’arrêter”, a dit un cinglé», a-t-il ajouté, donnant rendez-vous aux Américains, comme presque tous les jours, à 17 h 00.

Accusant dans un autre tweet les journalistes de souhaiter à tout prix l’échec de son gouvernement face à cette pandémie, il a ajouté: «Cela n’arrivera JAMAIS!»

Lors du point quotidien du «groupe de travail sur le coronavirus», qui a lieu dans la salle de presse de la Maison-Blanche, le milliardaire républicain passe tour à tour d’explications sur l’urgence sanitaire à des attaques virulentes contre les élus démocrates ou des considérations purement électorales.

Face à ces digressions, et aux nombreuses approximations du locataire de la Maison-Blanche sur la pandémie, des voix se sont élevées au sein de certains médias pour déplorer la tournure prise par ce rendez-vous conçu pour informer, expliquer, rassurer.

Les chaînes américaines avancent désormais en ordre dispersé. Si Fox News le retransmet la plupart du temps dans son intégralité, CBS, NBC et CNN ont ajusté le tir ces derniers jours et reprennent l’antenne sans attendre le départ du magnat de l’immobilier.