/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19 : «une zone de guerre» dans une résidence ontarienne

COVID-19 : «une zone de guerre» dans une résidence ontarienne
Ernest Doroszuk/Toronto Sun

Coup d'oeil sur cet article

BOBCAYGEON, Ontario – Neuf personnes habitant le centre de soins de longue durée Pinecrest situé à Bobcaygeon, à environ 50 km au nord de Peterborough, en Ontario, ont succombé après avoir contracté la COVID-19 au cours des derniers jours. 

• À lire aussi: Chaudière-Appalaches: La propagation continue au Manoir Liverpool 

• À lire aussi: 35 000 morts, les derniers développements de la pandémie de COVID-19 

Jeudi dernier, les autorités de la santé du district d'Haliburton, Kawartha et Pine Ridge avaient annoncé deux premiers décès et expliqué que le coronavirus s'était introduit dans l'établissement le 18 mars. Depuis, la maladie s'est répandue très rapidement, infectant des dizaines de résidents et de membres du personnel.

Or, le bilan s'est alourdi au cours de la fin de semaine, avec sept nouveaux décès, a rapporté le «Globe and Mail» dimanche soir. De plus, 34 employés du centre de soins, soit plus de la moitié du personnel, avaient des symptômes analogues à ceux causés par la COVID-19 en date de vendredi. Du nombre, 17 avaient reçu un diagnostic positif, a précisé le «Globe».

«C'est une zone de guerre, plus d'une infirmière l'a dit. Je me sens comme une commandante sur le champ de bataille», a comparé la directrice médicale du centre, la Dre Michelle Snarr, en entrevue avec la chaine Global News lundi.

«Je n'ai pas de mots. C'est horriblement dévastateur. C'est tellement triste», a poursuivi la Dre Snarr.

La ministre des Soins de longue durée de l'Ontario, Merrilee Fullerton, suit le dossier de Pinecrest de près. «Nous faisons tout ce que nous pouvons pour nous assurer que toutes les mesures sont prises pour faire face à la situation à Bobcaygeon. C'est tragique. Nous devons faire tout ce qui est possible [pour lutter contre la COVID-19]», a-t-elle affirmé en point de presse.

Ce cas n'est pas sans rappeler celui du centre de soin de Lynn Valley, à North Vancouver, où 11 décès sont survenus, sur les 17 que compte la Colombie-Britannique à ce jour.

Les résidences pour aînés et centres de soins de longue durée sont des établissements particulièrement vulnérables face à la COVID-19. Au Québec, les autorités sanitaires luttent pour éviter des désastres comme à Lynn Valley ou à Pinecrest. C'est notamment le cas du côté de la résidence Éva, à Lavaltrie, ou au Manoir Sherbrooke, deux établissements pour aînés où le coronavirus est parvenu à se répandre.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.