/sports/others
Navigation

COVID-19: la Traversée du lac Saint-Jean annulée

Marcel Schouten
Photo d'archives, Agence QMI Le nageur néerlandais Marcel Schouten avait remporté la dernière édition de la Traversée internationale du lac Saint-Jean en 2019.

Coup d'oeil sur cet article

La pandémie de COVID-19 continue de faire des ravages sur la planète sportive. Les organisateurs de la Traversée internationale du lac Saint-Jean ont été contraints à leur tour d’abdiquer devant le virus. 

• À lire aussi: [EN DIRECT LUNDI 30 MARS] Les derniers développements de la pandémie de COVID-19 

• À lire aussi: Justin Trudeau fait le point sur la pandémie de coronavirus 

 En vertu de la décision de la Fédération internationale de natation (FINA), dont le calendrier avait déjà été mis à mal au cours des dernières semaines, Natation Canada n’était plus autorisé à sanctionner des événements aquatiques à caractère international.

Pour la première fois depuis 1955, il n’y aura donc aucun champion de la mythique épreuve de nage en eau libre. La 66e édition devait avoir lieu le 25 juillet prochain avec la présentation du marathon de 32 km en conclusion des festivités annuelles. Le 10 km FINA, prévu le 19 juillet, passe aussi dans le tordeur. 

« Nous nous y attendions, et ce, depuis que le Comité international olympique a décidé de reporter les Jeux olympiques en 2021, mais dans nos cœurs, on ne pouvait imaginer que cette nouvelle tomberait. 

« Présentement, notre organisation vit une situation improbable, personne n’aurait pu prévoir qu’un jour, notre grande Traversée ne pourrait se dérouler et qu’aucun nageur ne toucherait la plaque d’arrivée.  J’ai une pensée particulière pour tous ceux qui gravitent autour de ces compétitions, dont nos bénévoles », a déclaré par voie de communiqué le président Olivier Lévesque.

Retour en 2021

Dans une lettre envoyée aux bénévoles, partenaires et collaborateurs, le président a garanti le retour des compétitions internationales à l’été 2021. « Nous reviendrons plus fort l’an prochain », a-t-il notamment écrit. 

Les courses sanctionnées par la Fédération québécoise de natation (1, 2, 5 et 10 km) et le Marathon de la relève sont pour l’instant toujours prévus à l’horaire. Les festivités en marge des épreuves sportives, dont le traditionnel souper dans les rues de Roberval, sont également maintenues.


Le 10 km FINA du lac Mégantic a aussi subi le même sort.