/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: Une chaîne de solidarité pour les aînés

Coup d'oeil sur cet article

La FADOQ Québec-Chaudière-Appalaches a lancé cette semaine une chaîne téléphonique de solidarité pour joindre ses 37 000 membres âgés de plus de 70 ans.

• À lire aussi: COVID-19: le bilan au Québec dépasse maintenant les 4 000 cas

Sous le thème Prenons soin des autres, le réseau de la FADOQ veut rassurer les aînés, prendre de leurs nouvelles et s’assurer qu’ils ont accès aux ressources nécessaires pour combler leurs besoins essentiels.

Les régions Québec-Chaudière-Appalaches représentent le plus important regroupement régional de la province.

«On a fait sortir de nos listes, les membres âgées de 70 ans et plus à qui on demande de faire particulièrement attention pour les appeler. Cela représente plus de 37 000 personnes à contacter», a affirmé Michel Beaumont, directeur général des régions Québec-Chaudière-Appalaches.

Michel Beaumont, directeur général des régions Québec-Chaudière-Appalaches de la FADOQ
Photo courtoisie
Michel Beaumont, directeur général des régions Québec-Chaudière-Appalaches de la FADOQ

Les appels ont débuté lundi dernier. Une armée de bénévoles a été mobilisée pour faire suite à cette initiative a été développée rapidement.

Isolement

«On veut s’assurer qu’ils soient en sécurité dans cette période d’isolement. Si on demande aux gens de s’isoler, il faut s’assurer qu’ils aient accès à un réseau social pour les aider à aller faire leur épicerie ou aller chercher leurs médicaments», a ajouté M. Beaumont.

«On en profite également pour rappeler les consignes du gouvernement à l’effet qu’ils doivent rester à la maison.»

«On a préparé un guide de ressources. Nous ne sommes pas des intervenants sociaux, mais si des gens semblent être en détresse, on va les référer aux ressources dans leur coin. On est là pour leur donner un coup de fil et leur montrer qu’on est derrière eux.»

S’il n’y a pas de réponse, la directive est de laissée un message et de rappeler plus tard dans la journée.

En Espagne, dans des maisons de retraite, des militaires ont découvert des personnes âgées abandonnées parfois même mortes dans leur lit.

«Il est possible qu’il y ait des personnes qui ont choisi de faire l’isolement avec une autre. Parce que ça ne répond pas, cela ne veut pas dire que la personne est décédée. Peut-être qu’elle est allée faire le confinement ailleurs, chez son frère ou sa sœur, par exemple. On n’est pas habileté à envoyer un policier, si ça ne répond pas», a ajouté M. Beaumont.

Toutes les régions de la FADOQ participent à cette initiative.

Liste des ressources disponibles pour les aînés

  • 211 Services de référence téléphonique à des organismes communautaires (popote roulante, appels d’amitié, soins à domicile, CLSC, etc.)
  • L’APPUI - ligne Info-Aidant 1 855 852-7784 : Ligne d’aide pour les proches aidants
  • Ligne provinciale COVID-19 - 1 877 644-4545
  • Tél-Ainés 1 877 353-2460 : Ligne d’écoute pour les personnes aînées et les proches aidants. Les lignes sont ouvertes de 10h à 22h.
  • Centre de prévention du suicide 1 866 APPELLE (277-3553) : Ligne de soutien, d’aide et de prévention du suicide par des professionnels et des bénévoles formés.
  • Centre de CRISE 418 688-4240 (24/7) : Soutien téléphonique et aide pour des personnes en détresses psychologiques. Dans la situation de la COVID-19, le centre de crise demeure actif et prêt à intervenir.

Des idées pour se divertir et égayer vos journées

  • Sortez vos plus beaux papiers à lettres et écrivez à une connaissance avec qui vous aimeriez renouer d’amitié. Une lettre écrite à la main est toujours la bienvenue et surtout lorsqu’elle est personnalisée.
  • Pour les personnes qui ont des ordinateurs, faites-vous un souper web avec vos enfants, petits-enfants, ou amis. Un souper en tête-à-tête.
  • Le soir, racontez une histoire à vos petits-enfants pour les endormir avec votre iPad ou autres. Vous pouvez aller chercher des petites histoires sur Internet.
  • Faites le ménage de vos photos et revivez de beaux souvenirs.
  • Lire un livre avec une belle histoire qui n’est pas dramatique.
  • Prendre une marche.
  • Dessiner, lire des poèmes, faire du bricolage, apprendre une nouvelle langue sur Internet, faire des casse-têtes, des mots croisés, du sudoku, du tricot, écouter de la musique, etc.

Source : FADOQ Québec-Chaudière-Appalaches

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.