/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19 : Ottawa assure mettre les bouchées doubles pour fournir l’équipement médical

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Le fédéral assure qu’il travaille jour et nuit pour que les travailleurs de première ligne dans la lutte au coronavirus ne manquent pas de produits de protection comme des masques et des gants, et investit deux milliards $ supplémentaires dans l’achat de matériel médical essentiel.

• À lire aussi: COVID-19: le Canada atteint le cap des 100 morts

• À lire aussi: Les derniers développements de la pandémie 

• À lire aussi: Legault prépare l’après-crise 

«Il y a une grande demande à travers le monde pour ces équipements et ça va être important d'avoir des solutions faites au Canada [afin que] nos propres besoins soient couverts pour les semaines et les mois à venir», a dit le premier ministre Trudeau, mardi, lors de son point de presse quotidien.

De premiers masques chirurgicaux, d’une commande de plus de 157 millions de ces items, devraient être reçus dans les prochains jours, mais Ottawa insiste sur la nécessité d’en fabriquer davantage au pays.

Ainsi, le ministre de l’Innovation Navdeep Bains a annoncé la signature de contrats avec trois compagnies canadiennes - incluant Medicom, à Pointe-Claire - qui contribueront à l'effort de production. De nouveaux partenariats sont aussi développés avec cinq autres entreprises qui ont signé des lettres d’intention, comme la montréalaise Calko.

«Nous comprenons qu’il y a vraiment une situation particulièrement urgente concernant les masques au Québec [...] et on est en train de la résoudre», a renchéri la ministre des Affaires intergouvernementales Chrystia Freeland.

Des ventilateurs seront par ailleurs bientôt rendus disponibles, a assuré sa collègue à l’Approvisionnement, Anita Anand, en indiquant qu’Ottawa en a commandé 1570. Un contrat signé avec l’entreprise torontoise Thornhill permettra d’aider à ce niveau, alors que le gouvernement Trudeau espère s'en procurer 4000 de plus.

«Nous prenons une approche très agressive et proactive d’approvisionnement chaque jour. Nous travaillons 24 heures sur 24, sept jours sur sept», a martelé la ministre Anand.

Rappelons qu’Ottawa a lancé un appel à la mobilisation de l’industrie, le 20 mars dernier, pour inciter des entreprises à réorienter leur production pour se dévouer à la fabrication de produits en forte demande par temps de pandémie, comme le désinfectant pour les mains.

Le premier ministre a indiqué mardi qu’environ 3000 entreprises souhaitent mettre l’épaule à la roue.

Parmi les arrangements déjà conclus figure celui avec l'entreprise d'Ottawa Spartan, qui élabore des trousses de dépistage de la COVID-19 permettant de donner un diagnostic rapide.

Par ailleurs, trois projets ont été approuvés par la Supergrappe de la fabrication de prochaine génération et permettront de fabriquer des écrans faciaux, des respirateurs et de tests de dépistage capables d’offrir une réponse en 10 minutes.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.