/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Annulation des vacances de la construction : les travailleurs s'y opposent

Ouvrier sur un chantier
PHOTO ADOBE STOCK

Coup d'oeil sur cet article

Les travailleurs de l'industrie de la construction refusent de voir leurs vacances annulées cet été. 

• À lire aussi: Près de 500 nouveaux cas au Québec  

• À lire aussi: Les derniers développements de la pandémie  

Après avoir consulté leurs membres, la FTQ-Construction et le Conseil provincial (International) s’opposent à cette proposition du gouvernement Legault, qui souhaite une relance rapide de l’économie après l’épidémie.  

La suggestion du ministre Jean Boulet d'annuler les traditionnelles vacances de la construction, qui a été soumise aux représentants patronaux et syndicaux plus tôt cette semaine, ne passe pas auprès des travailleurs. 

Pas moins de 80% des ouvriers affiliés aux deux syndicats refusent que leurs vacances ne soient compromises. Les travailleurs se sont également prononcés contre l’idée de voir leurs chèques de vacances devancés. Généralement, les payes de vacances sont versées au mois de juin. 

«En ce moment, les gens ne sont pas en vacances. Ils sont confinés dans des situations d’anxiété ou de maladie et s’occupent de leurs proches (...). Les vacances de la construction, c’est essentiel non seulement pour la conciliation travail-famille, mais aussi pour la santé des travailleurs», a fait valoir mercredi Éric Boisjoly, directeur général de la FTQ-Construction, par communiqué. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Selon Michel Trépanier, président du Conseil provincial (International), il ne faut pas perdre de vue que les deux semaines de la construction sont «névralgiques» pour l’industrie touristique québécoise, qui plus est cette année. 

«Cette période (...) doit être protégée pour faire partie de la relance de toutes les régions du Québec, a-t-il souligné. Il est important de rappeler que ces vacances sont planifiées longtemps d’avance et ce, dans plusieurs autres industries. Il est aussi prématuré que risqué de remettre cela en question». 

Au cabinet du ministre du Travail, on n’a pas voulu préciser si le gouvernement pourrait aller contre la volonté des travailleurs. 

«Le gouvernement a entamé une réflexion et s’est mis en mode de consultation en se donnant la chance d’étudier toutes les options. Cependant, aucune décision n’a été prise en ce moment», a-t-on signalé.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.