/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: une entreprise québécoise met au point un respirateur d’urgence

Coup d'oeil sur cet article

Le fabricant de simulateurs de vol montréalais CAE a conçu un respirateur artificiel qu’il espère pouvoir faire homologuer à toute vapeur afin de venir en aide rapidement aux hôpitaux canadiens. 

En 11 jours, une équipe de 12 personnes de la division CAE Santé a mis au point un prototype de respirateur à partir des simulateurs médicaux que l’entreprise commercialise depuis plusieurs années.

CAE répondait ainsi à un défi lancé il y a une dizaine de jours par l’Université McGill. 

Le chef de la technologie de l’entreprise, Marc St-Hilaire, espère fabriquer la première unité commerciale d’ici trois semaines. Et il vise ensuite la production de pas moins de 10 000 respirateurs au cours des trois mois qui suivront. 

Collaboration de toute l’industrie 

CAE a sollicité la collaboration des grands acteurs de l’industrie aéronautique québécoise, dont Bombardier, et tous auraient accepté de mettre la main à la pâte, a indiqué M. St-Hilaire au Journal

L’un des plus importants défis que devront relever les entreprises sera l’approvisionnement en composants, notamment pour ce qui est des valves et des moteurs électriques. 

Vu l’urgence de la situation, on s’attend à ce que Santé Canada accélère ses processus d’homologation habituels. 

Selon certaines estimations, le Canada pourrait être à court de respirateurs lors du pic de la pandémie de COVID-10, attendu au cours des prochaines semaines. 

Aux États-Unis, GM s’est associé à un fabricant de respirateurs pour produire des dizaines de milliers de ces appareils. Le constructeur Tesla a aussi promis de faire sa part.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.