/lifestyle/columnists
Navigation

Les vertus du french kiss

Coup d'oeil sur cet article

Je vous écris parce que je suis un peu désespéré. J’aimerais avoir une explication au refus de ma copine de me donner de longs baisers, communément appelés french kiss. Nous sommes en relation amoureuse depuis au-delà d’un an. J’ai 77 ans, et je ne parais pas mon âge selon les gens de mon entourage et aux dires de ma copine elle-même. Celle-ci a 73 ans et elle est jolie, très coquette, enjouée et active. 

Comme c’est vraiment ma chérie, que nous nous aimons et que nous avons des relations intimes, je lui ai demandé pourquoi elle ne voulait pas me frencher ? Parce que pour moi, lorsqu’on s’apprête à faire l’amour, un des premiers gestes affectueux que nous posons pour nous rapprocher c’est de s’embrasser longuement. C’est alors que la passion se manifeste, autant dans l’ardeur que dans la tendresse.

En passant, je vous signale que je suis très respectueux dans mes gestes d’amour avec elle. Donc, sa réponse à ma question fut qu’elle n’aimait pas du tout l’échange de salives. Je regrette, mais je n’achète pas cette raison. Elle a eu un mari duquel elle a divorcé, et ensuite deux chums. Elle a certainement dû embrasser ces trois hommes avec envie et désir, je présume. Car je ne suis pas naïf et je trouverais ça normal qu’elle l’ait fait. 

Mais avec MOI, elle refuse. J’ai réfléchi et élaboré les raisons qui pourraient justifier un refus qui me frustre et qui m’insécurise, je l’avoue. Peut-être dans le passé a-t-elle été agressée ? Peut-être même à cause de son refus d’un tel baiser ? Aurait-elle peur d’attraper un virus, une bactérie, un feu sauvage ? Trouve-t-elle ce geste d’amour disgracieux ou irrévérencieux ? Se sent-elle inconfortable en le faisant ? Serait-elle dédaigneuse ? Peut-être ma libido est-elle supérieure à la sienne ? M’aime-t-elle autant que je l’aime ? J’aimerais avoir votre avis sur ma situation et des réponses à mes interrogations.

Jean-Pierre

Cher Jean-Pierre, ce n’est pas à moi de répondre à vos interrogations puisque je ne suis pas votre blonde. C’est à elle de le faire, car c’est avec elle que vous avez une relation amoureuse. C’est même étonnant qu’en un an et demi vous n’ayez pas encore tenté de la questionner pour abaisser votre niveau d’inquiétude. 

Toutes les suppositions que vous faites sur ses raisons de refuser l’habitude du french kiss entre vous deux sont valables, mais elle seule peut cibler directement celles qui correspondent aux siennes. J’en ajouterais d’ailleurs deux que vous n’avez pas mentionnées et qui, bien que bassement terre-à-terre, pourraient être à l’origine de son refus : une mauvaise haleine chez vous, ou la peur que vous découvriez son haleine à elle.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.