/24m/city
Navigation

Montréal renonce à sa hausse annuelle de 25 cents l’heure de ses parcomètres

Montréal renonce à sa hausse annuelle de 25 cents l’heure de ses parcomètres
PIerre-Paul Poulin / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

Montréal renonce à sa hausse annuelle de 25 cents l’heure de ses parcomètres alors que la métropole vit l’une des pires crises de son histoire.  

«La Ville de Montréal a procédé aujourd'hui [jeudi] à la suspension administrative de l'indexation annuelle de 25 cents de l'heure des tarifs de parcomètres qui est entrée en vigueur le 1er avril», a confirmé hier soir au Journal sa relationniste Gabrielle Fontaine-Giroux.  

Jeudi, Le Journal a fait état à la Ville de questions de lecteurs choqués de voir que les tarifs de parcomètres avaient augmenté depuis le 1er avril... en pleine pandémie.  

Prochains jours  

Quelques heures plus tard, en soirée, la Ville de Montréal a fourni des précisions au Journal et a publié un communiqué pour dire qu’elle renonçait à appliquer «temporairement» cette hausse de 25 cents l’heure.  

«Cette suspension sera effective pendant la période de pause décrétée par le gouvernement du Québec. Les parcomètres seront ajustés dans les prochains jours», a précisé Gabrielle Fontaine-Giroux.  

Dans son communiqué, Montréal a aussi fait valoir qu’elle a offert gratuitement 150 espaces de parcomètres aux travailleurs de la santé pour les aider dans leur déplacement jeudi.  

-Avec la collaboration de Chantal Poirier