/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Des policiers qui ne respectent pas la distanciation sociale?

Des policiers qui ne respectent pas la distanciation sociale?
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Des policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pourraient très bien se faire rappeler prochainement que la distanciation sociale ne s’applique pas qu’aux autres. 

• À lire aussi: [EN DIRECT SAMEDI 4 AVRIL] Tous les développements de la pandémie 

• À lire aussi: La distanciation sociale globalement respectée dans les parcs 

Une photo qui aurait été prise vendredi soir et transmise au Journal montre sept agents du SPVM en vélo circulant très près les uns des autres, le long du Canal Lachine dans Griffintown. 

Ils ne semblent pas respecter la distance de deux mètres entre chaque personne demandée par le gouvernement pour limiter au maximum la propagation de la COVID-19. 

Des policiers qui ne respectent pas la distanciation sociale?
Photo Courtoisie

Les récalcitrants s’exposent actuellement à des amendes variant de 1 000$ à 6 000$ données par les policiers. 

Confronté aux images, l’inspecteur au cabinet du directeur du SPVM, André Durocher, a assuré que le suivi sera fait prochainement pour éclaircir les circonstances dans lesquels les policiers circulaient de la sorte. 

Il assure que les règles de distanciation sociale s’appliquent à tout le monde et que des rappels seront fait à cet effet. 

« Le virus ne discrimine pas si tu as un uniforme ou pas », explique-t-il. 

Suivi 

Il se garde toutefois une petite gêne avant de jeter la pierre aux policiers concernés, ne sachant pas le contexte exact dans lequel les images ont été prises. 

« Vous comprendrez qu’actuellement, il y a d’autres priorités, sans dire que ce n’est pas important. Bien évidemment qu’on va regarder ça, parce qu’on ne veut pas que nos policiers soient contaminés », poursuit-il. 

Il explique que les policiers pourraient être appelés à contourner la règle de distanciation « dans des contextes opérationnels, dans lesquels l’exécution des fonctions l’exige ». 

Il rappelle qu’il faut parfois se méfier des angles de photographies, mais estime qu’effectivement, la règle du deux mètres ne semble pas être respectée. 

« Il est important que tout le monde respecte les consignes et prêche par l’exemple », conclut-il.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.