/news/society
Navigation

Hausses de loyers: le Réseau FADOQ appelle à un gel des baux

gisele tassé goodman fadoq
Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Les hausses de loyers «démesurées» dans les résidences privées pour aînés (RPA) inquiètent le Réseau FADOQ, qui prend pour prétexte le contexte de la pandémie de coronavirus.  

«Le réseau FADOQ partage les préoccupations de la Fédération des centres d'assistance et d'accompagnement aux plaintes du Québec (FCAAP) qui réclame que tous les avis d'augmentation de loyer soient reportés à une date ultérieure», a indiqué l’organisme dans un communiqué vendredi. 

«Nous avons reçu de nombreux signalements de nos membres à ce sujet, a déclaré la présidente du Réseau FADOQ, Gisèle Tassé-Goodman. (...), la situation actuelle fait en sorte que les locataires ne peuvent pas obtenir de l'aide en personne de la part des CAAP».  

«Cette situation est aberrante et nous demandons qu'un gel des baux soit envisagé dès maintenant», a-t-elle soutenu.  

Interpellant le cabinet de la ministre des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, le Réseau FADOQ demande, par ailleurs, «qu'aucun frais accessoire ne soit facturé aux aînés vivant en RPA s'il s'agit de mesures de prévention pour freiner la propagation de la COVID-19».  

«Il s'agit là d'une situation particulièrement préoccupante pour les personnes qui ont autorisé les prélèvements automatiques», a noté Mme Tassé-Goodman qui s'attend à ce que des gestes soient posés.