/finance/business
Navigation

COVID-19: l’industrie du textile se mobilise pour fabriquer des blouses

Coup d'oeil sur cet article

Alors qu’il reste des blouses de protection pour moins d’une semaine, l’industrie du textile au Québec se mobilise pour en produire 200 000 sur une base hebdomadaire.

• À lire aussi: 8580 cas de la COVID-19 au Québec, dont 121 décès: C’est dans les valeurs québécoises de protéger les personnes âgées, dit le Dr Arruda

• À lire aussi: Le Panier Bleu n’était pas prêt pour tous ces visiteurs

• À lire aussi: [EN DIRECT LUNDI 6 AVRIL 2020] 70 000 morts dans le monde, tous les développements de la pandémie de COVID-19

L’industrie des matériaux textiles techniques et du vêtement se dit prête à approvisionner le secteur de la santé en uniformes de protection de première ligne, en solutions jetables et lavables dès qu’elle reçoit des commandes officielles des gouvernements.

Depuis lundi, Logistik Unicorp, dont le siège social est à Saint-Jean-sur-Richelieu, prend en charge la coordination de la fabrication de blouses de niveaux de protection 1, 2 et 3 en collaboration avec Duvaltex, Soleno Textile, Stedfast, Texel Matériaux Techniques, Textiles Monterey, Tricots Maxime et le Groupe CTT. Logistik Unicorp évalue aussi la possibilité de produire des masques.

Tous ces joueurs sont prêts à lancer la production, affirme Dany Charest, directeur général de TechniTextile Québec. Il ne manque que la commande officielle de SigmaSanté, le regroupement d’achats en commun responsable des approvisionnements pour le milieu de la santé.

«On a des prototypes sur le bureau de SigmaSanté qui répondent aux normes de Santé Canada. De ce côté-là, on est correct. Maintenant, SigmaSanté doit donner son accord pour relâcher les bons de commande. À partir de ce moment, Logistik Unicorp est prêt à lancer la production de masse», a expliqué M. Charest.

La vice-présidente, Ventes de Logistik Unicorp, Karine Bibeau, confirme que l’entreprise est toujours en discussions avec les différents paliers de gouvernement.

«On s’attend à avoir des commandes bientôt. Il n’y a pas de délai. Ça avance bien», a-t-elle dit.  

Logistik Unicorp a voulu prendre un pas d’avance en lançant, lundi, la production de blouse lavable de protection niveau 1.  

«On croit qu’il y a des besoins de toute façon. On prend de l’avance. On veut être prêt. Cela nous permet de s’assurer que la capacité est là», a ajouté Mme Bibeau.

Logistik Unicorp prend donc en charge la coordination de la production avec des acteurs majeurs de l’industrie. L’entreprise de Saint-Jean-sur-Richelieu est déjà le principal fournisseur de l’armée canadienne.

Vestechpro a été choisi pour réaliser la qualification des nouveaux fournisseurs et valider la qualité de la confection ainsi que la capacité de production des usines.