/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

8580 cas de la COVID-19 au Québec, dont 121 décès: les aînés ont autant d’importance que les jeunes, dit le Dr Arruda

Le Dr Horacio Arruda estime que le Québec ne peut pas imiter le scénario de la Suède

Coup d'oeil sur cet article

La protection des personnes âgées fait partie des valeurs québécoises, a fait valoir lundi le Dr Horacio Arruda, pour expliquer la stratégie de confinement choisie par le Québec.

• À lire aussi: La santé publique du Canada suggère le port d'un masque non médical  

• À lire aussi: Justin Trudeau promet un accès élargi à la Prestation canadienne d'urgence  

Pour lutter contre le coronavirus, la Suède a recommandé à ses citoyens la distanciation sociale et le télétravail. Mais dans ce pays du nord de l’Europe comptant 10 millions d’habitants, les enfants continuent d’aller à l’école et les citoyens de fréquenter les restaurants.

Un scénario qui n’aurait pu s’appliquer au Québec, selon le directeur national de la santé publique.

« Dans nos valeurs québécoises, nos aînés, qui ont bâti notre pays, ont autant d’importance que les plus jeunes », a-t-il affirmé lundi, durant la conférence de presse quotidienne sur l’état de propagation du virus.

Le Dr Arruda s’est bien gardé de porter un jugement sur le choix de la Suède. Mais selon lui, cette stratégie est risquée puisque la COVID-19 est un tout nouveau virus qui peut « stresser » le réseau de la santé au point qu’il faille choisir de soigner un patient au détriment d’un autre.

« Si jamais on avait laissé ce qu’on appelle obtenir une immunité de masse, [une manière de] vacciner en fin de compte normalement toutes les personnes qui en auraient survécu, [il y aurait eu un nombre] de morts important chez les personnes âgées ».

Déjà, malgré les mesures de confinement strictes, les résidences pour personnes âgées du Québec sont frappées de plein fouet par le virus.

François Legault ne croit pas par ailleurs qu’on puisse comparer le Québec et le pays scandinave. « En Suède, il n’y a pas de ville de deux millions de population comme Montréal », a-t-il soutenu.

Le Dr Horacio Arruda a dit en conférence de presse, lundi, qu’il n’est pas chaud à l’idée de présenter différents scénarios de contamination envisagés pour le Québec.
Photo Stevens Leblanc
Le Dr Horacio Arruda a dit en conférence de presse, lundi, qu’il n’est pas chaud à l’idée de présenter différents scénarios de contamination envisagés pour le Québec.
  • Écoutez l'analyse du point de presse par Vincent Dessureault, sur QUB radio:   

 En avril, on ne lâche pas d’un fil

Le premier ministre a annoncé que 8580 Québécois sont infectés à la COVID-19, soit 636 de plus que la veille.

On recense 27 nouveaux décès, pour un total de 121. Mais c’est le nombre d’hospitalisations qui a contribué à la bonne humeur qu’affichait François Legault lundi.

« On a 533 personnes hospitalisées, c’est une augmentation de seulement 8. Quand on regarde les soins intensifs, on est à 164 personnes, ça veut dire une augmentation de 10, a-t-il souligné. Si on avait quelques journées comme ça, on pourrait se dire qu’on approche du sommet, donc qu’on approche de la vie normale ».

De bons chiffres qui ne doivent toutefois pas inciter les Québécois à baisser la garde devant la COVID-19. « En avril, on ne lâche pas d’un fil », a lancé le premier ministre, visiblement heureux de sa trouvaille.

Photo Stevens Leblanc

 Des vétérinaires à la rescousse

L’inventaire de matériel médical de protection est également en hausse. M. Legault a répété que le réseau de la santé comptait suffisamment de respirateurs artificiels pour faire face à l’épidémie, même au plus fort de la crise. 

Reste à savoir si les inhalothérapeutes sont assez nombreux pour faire fonctionner ces machines.

« On est en train d’en former. Si c’est nécessaire d’amener quelques vétérinaires qui savent comment opérer la machine, pas opérer le patient, mais opérer la machine, on n’exclut pas ça », a glissé le premier ministre. 

 Jojo Savard

Mardii, les autorités de santé publique doivent présenter différents scénarios de contamination envisagés pour le Québec. D’autres provinces ont déjà informé leurs citoyens des courbes d’infection anticipées du virus.

Mais le Dr Horacio Arruda n’est pas chaud à l’idée de rendre publique cette information. Lundi, il n’a pas caché le malaise des scientifiques à verser dans l’astrologie.

« Quand on parle à nos experts, personne n’a le goût de présenter des scénarios. Je vais vous le dire bien honnêtement parce que les projections au-delà du 30 avril, il n’y a personne qui veut jouer à JoJo Savard », a-t-il dit, agacé.     

 Accoucher seule ?

Par ailleurs, les femmes pourront continuer d’accoucher en présence de leur conjoint au Québec, sauf celles qui donneront naissance à leur bambin à l’Hôpital général juif, aux prises avec de nombreux cas de COVID-19.

« Il n’y a aucune intention du gouvernement d’étendre ces interdictions dans les autres hôpitaux », a insisté M. Legault.

Photo Stevens Leblanc

La COVID-19 au Québec  

  • 8 580 cas confirmés (+636) 
  • 533 personnes sont hospitalisées (+8) 
  • 164 personnes aux soins intensifs (+10) 
  • 121 décès (+27)  

Matériel médical  

  • 14 jours de gants 
  • 13 jours de masques N95 
  • 10 jours de masques chirurgicaux 
  • 6 jours de blouses                             

Le bilan de la COVID-19 par région                              

  • Bas-Saint-Laurent : 29               
  • Saguenay – Lac-Saint-Jean : 93               
  • Capitale-Nationale : 357               
  • Mauricie-et-Centre-du-Québec : 549               
  • Estrie : 548               
  • Montréal : 3 977               
  • Outaouais : 117               
  • Abitibi-Témiscamingue : 101               
  • Côte-Nord : 68               
  • Nord-du-Québec : 2               
  • Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : 62               
  • Chaudière-Appalaches : 158               
  • Laval : 712               
  • Lanaudière : 491               
  • Laurentides : 413               
  • Montérégie : 894               
  • Nunavik : 5               
  • Terres-Cries-de-la-Baie-James : 4                              

Total : 8 580  

À VOIR AUSSI                 

  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.