/sports/fighting
Navigation

COVID-19 : une île privée pour l’UFC?

COVID-19 : une île privée pour l’UFC?
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le président de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), Dana White, a déclaré qu’il est «sur le point de sécuriser» une île privée afin d’y organiser les prochains événements de son organisation d’arts martiaux mixtes durant la crise du coronavirus. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

Le dirigeant a ainsi élaboré quelque peu sur ses plans au site TMZ Sports. L’UFC doit présenter une carte le 18 avril – l’UFC 249 – et n’a pas dévoilé le lieu exact de ses prochaines activités à ce jour. La COVID-19 a contraint la fédération à repousser trois galas jusqu’ici, mais White refuse visiblement de baisser les bras. 

«J’ai réservé cet endroit pour deux mois, a-t-il affirmé à propos de cette île mystérieuse. Je l’aurai pour cette durée et je débarque ici. Nous y tiendrons des combats chaque semaine.» 

De plus, le grand patron de l’UFC a spécifié qu’aucun spectateur n’assistera sur place aux affrontements. Les pugilistes impliqués seront régulièrement testés pour la COVID-19. White entend aussi respecter les directives en vigueur sur la planète. 

«Nous sommes en train de préparer l’infrastructure nécessaire. Je pourrai donc prévoir des vols internationaux avec des combattants de l’extérieur. Je ne serai pas capable de trouver des athlètes étrangers et de les amener aux États-Unis; ce sera donc cette île privée. Je les enverrai tous là-bas à partir de vols internationaux, a-t-il expliqué. Le 18 avril, l’UFC sera de retour en force.» 

Ce jour-là, Tony Ferguson et Justin Gaethje doivent croiser le fer pour le titre intérimaire des poids légers. Le nom de Gaethje a été ajouté à l'UFC 249 à la suite du retrait du champion Khabib Nurmagomedov.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.