/news/society
Navigation

Des chefs viennent en aide aux plus démunis

Des chefs viennent en aide aux plus démunis
Photo Courtoisie, La Tablée des Chefs

Coup d'oeil sur cet article

Une centaine de chefs cuisiniers québécois produiront 800 000 repas pour les banques alimentaires du Québec.

• À lire aussi: COVID-19: 800 000 repas destinés aux banques alimentaires

Pour Caroline McCann et Christian Fréchette, deux chefs de l’Estrie, il est naturel de mettre leur talent à profit. «On mobilise les chefs, on mobilise l’agroalimentaire et les distributeurs pour renflouer les congélateurs des banques alimentaires», explique la magogoise Caroline McCann.

D’autant plus qu'en ce moment, leur emploi du temps le leur permet. «Mon temps, j’en donnerais pas mal plus. On travaille dans la cuisine, mais on a toujours le temps pour penser à son voisin», continue-t-elle.

«Tout ce qui touche la nourriture, surtout du monde qui ne mange pas, ça me touche directement», affirme quant à lui le chef du Da Toni, Christian Fréchette.

Le mouvement a l'appui de l'UPA et de l'Association des fruits et légumes du Québec, qui fourniront les aliments. La Tablée des chefs recueille aussi les dons du public, pour multiplier les repas offerts.

«Chaque don de 1$ donne un repas à quelqu’un, c’est quand même impressionnant le retour. C’est important de donner. Plus vous donnez, plus on travaille dans nos cuisines et on peut aider», encourage Mme McCann.

Les initiatives de la sorte se multiplient. Chez le restaurant Les Enfants Terribles de Magog, on produira des repas pour le personnel soignant de l’hôpital de la ville.

Une campagne de financement a d’ailleurs été créée pour pouvoir produire plus de plats possibles. Une façon d’aider et de remercier les travailleurs de la santé qui sont à risque à tous les jours.