/sports/football/alouettes
Navigation

Alouettes: pas avant juillet

Le commissaire Randy Ambrosie a encore espoir d’avoir une saison complète en 2020

Le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie
PHOTO AGENCE QMI, MARIO BEAUREGARD Le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie

Coup d'oeil sur cet article

Après le report du début des camps d’entraînement, la Ligue canadienne de football a décidé de repousser le coup d’envoi de sa saison régulière au début de juillet. C’est ce que le commissaire Randy Ambrosie a annoncé mardi. 

Ce n’est une surprise pour personne. Il est clair que le Canada aura encore besoin de plusieurs semaines avant de retrouver une vie normale et ça inclut la présentation d’événements sportifs. 

« Il est maintenant clair que la saison 2020 de la LCF ne commencera pas avant le début du mois de juillet, a indiqué Ambrosie par voie de communiqué. Cependant, nous nous sommes entendus avec nos équipes, l’Association des joueurs et les réseaux de télévision TSN et RDS, et nous avons encore l’intention de disputer une saison complète ou le maximum de matchs possibles.

« Nous reconnaissons que ça pourrait nécessiter de la créativité pour le réaliser. Nous préparons actuellement plusieurs scénarios. »

Vernon Adams et ses coéquipiers des Alouettes n’amorceront pas leur saison avant juillet.
Photo d’archives
Vernon Adams et ses coéquipiers des Alouettes n’amorceront pas leur saison avant juillet.

Une partie de la décision provient de la Ville de Toronto, qui a décidé d’interdire tous les événements sportifs jusqu’au 30 juin. Puis, mardi, la Ville de Montréal a pris la même décision, mais jusqu’au 2 juillet. 

« L’organisation appuie la décision de la mairesse Valérie Plante, a déclaré le président des Alouettes, Mario Cecchini, par voie de communiqué. La chose la plus importante à faire en ce moment est de prendre les mesures afin d’éviter que ne se propage la COVID-19, et ce, pour la santé et la sécurité de tous. »

Pour ce qui est des autres formations, elles sont toutes frappées par des avis de confinement ou des restrictions dans leurs villes ou dans leurs provinces respectives.

Peu d’impact 

Avec cette annonce, les Alouettes voient deux matchs préparatoires et deux autres de leur calendrier régulier repoussés à une date ultérieure. 

Leur saison 2020 devait commencer avec deux rencontres à l’étranger. Ils donnaient le coup d’envoi avec un duel contre les Stampeders à Calgary, le 12 juin. Puis, la semaine suivante, ils devaient se rendre en Saskatchewan pour un choc contre les Roughriders. 

Par la suite, les hommes de Khari Jones avaient leur première semaine de repos de la campagne. 

Il faut maintenant voir si le commissaire sera à nouveau obligé de repousser le début de la saison régulière dans les prochaines semaines.

Bien sûr, ça va dépendre de l’évolution de la situation de la pandémie de la COVID-19 au Canada. 

On peut penser que les dirigeants de la LCF ont déjà des scénarios pour un coup d’envoi le 1er août ou le 1er septembre sur la table. Si Ambrosie décide d’aller de l’avant avec l’un ou l’autre, il serait difficile de penser à une saison complète. 

Par ailleurs, le repêchage de la LCF est toujours au calendrier. Il devrait se dérouler le 30 avril de façon électronique. Pour le moment, c’est le plan envisagé par le circuit et ses formations.