/sports/others
Navigation

«C’est un soulagement»

Le patron de la 55e finale des Jeux du Québec approuve le report à l’an prochain

Jeux du Québec
Photo d’archives La grande fête des Jeux du Québec aura lieu à Laval du 23 au 31 juillet... 2021.

Coup d'oeil sur cet article

Les Jeux du Québec ont vécu une première dans leur histoire, mardi, avec le report de leur édition 2020 qui devait être présentée à Laval du 31 juillet au 8 août. Une nouvelle décevante, mais qui était attendue par le comité organisateur.

« La décision a été prise lundi soir après des discussions de quelques semaines avec Sports Québec et la Ville de Laval, a expliqué le directeur général de la 55e finale des Jeux du Québec – Laval 2020, Marc DeBlois. 

« Pour nous, c’est un soulagement. Ce n’est pas une annulation, mais bien un report. Une annulation, avec toute l’énergie que nous avions investie, aurait été d’une tristesse incroyable. »

Depuis février, ce sont 42 employés qui travaillaient à l’organisation de cette fête du sport amateur qui devait regrouper 3600 athlètes dans 17 disciplines. Toutefois, cette situation exceptionnelle a aussi apporté une mauvaise nouvelle. 

« On a annoncé la nouvelle du report à tous nos employés lors d’une vidéoconférence, a indiqué DeBlois. Cependant, quelques minutes plus tard, on leur annonçait qu’ils étaient tous mis à pied. »

Seulement cinq personnes, avec des horaires réduits, continueront de porter le flambeau au cours des prochains mois. 

« Les dossiers importants ont été redistribués, a ajouté DeBlois. Puis, en février 2021, on aura besoin seulement de 28 employés étant donné que 60 à 65 % de toute l’organisation était complétée. »

Nouveau budget 

Le budget des Jeux du Québec – Laval 2020 avoisinait les 7 millions $, dont la moitié est attribuée aux biens et aux services. M. DeBlois se retrouve dans une situation unique. 

« Mon budget était bouclé jusqu’au 31 décembre 2020, comme toutes les autres éditions des Jeux du Québec, a souligné le directeur général. Avec ce report, je vais devoir refaire un budget pour 2021. 

« Ça devra être un budget efficace, mais aminci. On ne peut pas faire de déficit. »

Il a reçu une bonne nouvelle dans les dernières heures alors que tous les partenaires financiers, qui avaient accepté de s’associer aux Jeux de 2020, ont confirmé leurs présences pour 2021. 

Une chose est sûre, M. DeBlois et son conseil d’administration, tout comme les dirigeants de Sports Québec, se retrouvent dans une situation unique. Après avoir complété le budget, ils devront à nouveau faire une demande pour une enveloppe budgétaire au gouvernement du Québec. 

En toute sécurité

DeBlois et son équipe sont bien conscients que le contexte de la présentation des Jeux du Québec va changer. 

« Il va falloir qu’on innove à tous les niveaux, a-t-il mentionné. Avant même l’arrivée de la COVID-19, on avait été avant-gardistes sans le savoir. 

« Par exemple, les tournois de basketball et de volleyball n’auraient pas eu lieu dans des petits gymnases où tout le monde aurait été entassé. On avait prévu transformer les terrains de soccer du complexe Bois-de-Boulogne en plateaux sportifs. Les spectateurs peuvent s’asseoir dans les estrades qui sont assez loin du jeu. »

Est-ce que les règles sanitaires vont changer au Québec dans la prochaine année ? C’est fort possible. 

« C’est sûr que la portion sanitaire de mon budget va être à la hausse dans ma refonte budgétaire, a souligné DeBlois. On va tout mettre en œuvre pour que nos Jeux soient sécuritaires. »


Les Jeux du Québec – Laval 2020 devaient être présentés du 31 juillet au 8 août. En 2021, les compétitions se dérouleront du 23 au 31 juillet, soit une semaine plus tôt que prévu. Lors de cette année, les Jeux du Québec célébreront leur 50e anniversaire d’existence avec des Jeux en hiver et en été. Une première en plusieurs années. 

Les Jeux du Québec – été 2020 – en chiffres

  • 3600 athlètes
  • 130 000 visiteurs
  • 12 M$ en retombées économiques
  • 19 régions
  • 17 disciplines