/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: Les employés municipaux craignent des mises à pied massives

Coup d'oeil sur cet article

Avec le prolongement du confinement, les cols bleus et les cols blancs craignent que les villes procèdent à des mises à pied massives parmi leurs effectifs.  

• À lire aussi: [EN DIRECT MERCREDI 8 AVRIL] Tous les développements de la pandémie 

«Non seulement plusieurs municipalités refusent de favoriser le télétravail pour ceux qui pourraient en faire et continuer ainsi à servir les citoyens, mais il semblerait que plusieurs autres municipalités s’apprêtent à faire des mises à pied massives, surtout avec l’annonce faite par le premier ministre Legault de prolonger la pause initialement prévue au 13 avril jusqu’au 4 mai», a affirmé par communiqué le président de la Fédération indépendante des syndicats autonomes (FISA), qui représente des employés cols bleus et cols blancs dans plusieurs municipalités du Québec, Réal Pleau. 

M. Pleau déplore que ces mises à pied soient faites alors que le gouvernement du Québec déploie des mesures pour favoriser le maintien des travailleurs en poste.  

La FISA craint que des municipalités profitent de la situation «pour envoyer leurs salariés au chômage et laisser les programmes sociaux les prendre en charge. Les Québécois en sortiraient nécessairement perdants en payant deux fois, soit par le biais de leurs taxes municipales et par celui de leurs impôts, des services qu’ils n’auront même pas».  

La FISA a demandé à la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, de rappeler les municipalités à l'ordre.  

Plus de détails à venir...

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.