/opinion/columnists
Navigation

Le festival du tapon

Coup d'oeil sur cet article

Faisons le point...

Après le tousseur de L’Ancienne-Lorette et la morveuse de Sainte-Catherine, il y a maintenant la cracheuse de Québec. 

C’est quoi, la suite ?

L’incontinent de Saint-Constant ? Le pisseux de L’Île-Cadieux ? Le pet sauce de Beauce ?

Tous les fluides corporels vont y passer ?

THE SHINING

Il est temps que cette crise-là finisse, car si ça continue, il va y avoir des fusillades dans les stationnements des supermarchés. 

Déjà qu’en temps normal, les Costco ressemblent à des manèges d’autos tamponneuses...

Si en plus, il faut garder deux mètres de distance jusqu’à la fin août... Va falloir mettre une veste antiballes pour aller chercher nos ailes de poulet congelées.

Quand c’est rendu que même les gardiens de sécurité qui sont censés faire respecter les consignes pètent les plombs et sautent sur les capots d’autos...

La prochaine fois que je vais chez Walmart, je ne prends pas de chance, j’appelle Garda.  

On dirait que le Québec au complet est en train de ressembler à Jack Nicholson dans The Shining

Oubliez le fluor, c’est du Prozac qu’il faut mettre dans l’eau !

Les enfants passent leurs journées collés au plafond devant leurs jeux vidéo, les adultes font tellement de tartes qu’ils sont sur un high de sucre, il suffit d’un petit peu de pression pour que les gaskets sautent et que les gens se tapent dessus à coups de rouleaux de Spongie. 

Tiens, une idée...

Pourquoi, après le point de presse quotidien de François Legault, on ne diffuserait pas une séance de méditation de Nicole Bordeleau ?

Ça nous ferait le plus grand bien. 

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

« Prenez une bonne respiration... Imaginez-vous tout nu, sous un cocotier à Bora-Bora... Ou seul dans le rayon des fromages chez IGA... »

LIBERTÉ !!!

C’est bien simple, nous ne sommes pas faits pour vivre encabanés. 

On est des descendants de coureurs des bois, ne l’oublions pas ! Nous avons besoin d’aventure, de grand air !

D’explorer la vente-trottoir de la rue Wellington à Verdun, de descendre les allées du Dollarama en canot, d’affronter les terribles collectionneurs de coupons-rabais chez Provigo ! 

Qui n’est jamais allé acheter un testeur de pH chez Club Piscine un samedi matin ne sait pas ce que c’est que de vivre pleinement sa vie ! 

Il n’y aura peut-être même pas de festivals, cet été, au Québec !

Vous imaginez ?

Le Festival international des arts de la marionnette de Saguenay, le Festival Hommes Forts de Warwick, le Festival du Bûcheux de Saint-Pamphile, La foire du camionneur de Barraute, le Festival du cochon de Sainte-Perpétue, le Festival du Blé d’Inde de Saint-Célestin, le Festival de la galette de sarrasin de Louiseville... 

Tout ça risque d’être annulé, à cause du Festival du pangolin de Wuhan qui a mal viré !

Maudite mondialisation !

TOUT UN SPECTACLE !

Le seul événement culturel d’envergure qu’il nous reste est le Festival du tapon. 

Un véritable phénomène !

Ce festival n’en est qu’à sa toute première édition et déjà, il est connu internationalement !

Après Le loup, le renard, le lion (Leclerc, Vigneault, Charlebois) qui ont électrisé les plaines d’Abraham en août 1974, voici Le tousseur, la morveuse et la cracheuse !

On ne peut rêver de meilleurs ambassadeurs pour le Québec !

Vive les cow-boys suintants !