/sports/hockey
Navigation

Mark Borowiecki: chanceux d’être blessé

Le défenseur des Sénateurs, Mark Borowiecki
Photo d'archives, Joël Lemay Le défenseur des Sénateurs, Mark Borowiecki

Coup d'oeil sur cet article

Il est très rare d’entendre un joueur de la Ligue nationale de hockey (LNH) dire qu’il a été chanceux de subir une blessure. Et pourtant, c’est ce qu’a fait le défenseur des Sénateurs d’Ottawa Mark Borowiecki, jeudi.

L’athlète de 30 ans a tenu ces propos en lien avec la COVID-19, dont six de ses coéquipiers sont atteints. Ceux-ci auraient été infectés lors d’un voyage de l’équipe en Californie, et ce, tout juste avant l’arrêt des activités dans le circuit Bettman le 12 mars.

«J’étais d’abord déçu d’être à l’écart en raison de ma blessure, mais avec le recul je me considère chanceux, a indiqué celui qui souffre d’une blessure à une cheville. Il semble que la Californie a été l’épicentre du virus en Amérique du Nord, les gars en sont revenus et ont été malades. J’étais très reconnaissant d’être à la maison. Ma priorité numéro 1 dans ma vie est la santé et le bien-être de mon épouse et de mon fils. Je n’aurais pas voulu exposer ma famille à un tel risque.»

«En ce qui concerne mes coéquipiers infectés, je ne m’inquiétais pas trop au début, car ils sont jeunes, en forme et en santé. Ils ne font donc pas partie d’un groupe à risque, mais avec les informations que nous avons quotidiennement, on se rend compte que le virus affecte les jeunes aussi, alors c’est quand même une situation alarmante. Heureusement, les gars sont maintenant en santé», a également dit l’arrière.

Sa meilleure saison

Avant de subir sa blessure le 13 février, dans un affrontement contre les Coyotes de l’Arizona, Borowiecki connaissait la meilleure campagne de sa carrière. Le natif de la capitale fédérale avait touché la cible sept fois et fourni 11 mentions d’aide pour 18 points. Il a également maintenu un différentiel de +1.

«J’avais comme objectif de connaître la meilleure saison de ma carrière et je voulais être à la hauteur, a exprimé celui qui lance de la gauche. Comment l’expliquer? Il n’y a pas eu de formule magique, j’étais concentré sur mon jeu et je m’inquiétais moins à l’idée de faire des erreurs.»

Il a donc inévitablement été très déçu de savoir que sa saison était terminée en raison de cette blessure à une cheville. La pause engrangée par la pandémie de coronavirus pourrait cependant lui permettre de finir la saison 2019-2020, lui qui se dit prêt à revenir au jeu quand la situation le permettra.