/finance
Navigation

COVID-19: la FCEI souhaite que le Québec imite la Saskatchewan

Scott Moe
Photo d'archives AFP Scott Moe

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) souhaite que le Québec s’inspire de la Saskatchewan, qui a mis en place une subvention d’urgence pour soutenir les PME durement frappées par la pandémie de la COVID-19.

• À lire aussi: [EN DIRECT VENDREDI 10 AVRIL] 100 000 morts dans le monde, tous les développements de la pandémie

Jeudi, le gouvernement du premier ministre Scott Moe a lancé le Saskatchewan Small Business Emergency Payment (SSBEP), un programme de 50 millions $ qui vise à donner de l’oxygène aux petites et moyennes entreprises, dont les commerces locaux.

La subvention, qui est offerte une seule fois, est basée sur 15 % des revenus mensuels des entreprises, jusqu’à concurrence de 5000 $.

Elle permet, selon la FCEI, d’apporter des liquidités à des entreprises qui subissent les contrecoups de l’arrêt de l’économie et de l’isolement de la population.

La FCEI aimerait que Québec emboite le pas à Regina en déployant un programme équivalant, alors que beaucoup de petites et moyennes entreprises de la Belle Province risquent de ne pas survivre au-delà du mois en cours. La Fédération aimerait même que la subvention de 5000 $ soit accordée sur une base mensuelle.

«[Trente pour cent] des PME du Québec, dont plusieurs commerces de proximité, disent ne pas avoir les liquidités pour tenir le mois d'avril. C'est aujourd'hui qu'on peut les aider à survivre, les garder dans notre paysage et s'assurer de leur contribution à notre économie. Il faut privilégier l'aide directe comme l'a fait hier le gouvernement de la Saskatchewan», a dit François Vincent, vice-président à la FCEI, par communiqué.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.