/finance/business
Navigation

L'après-crise se dessine pour des entreprises de Sherbrooke

Coup d'oeil sur cet article

Des entreprises de Sherbrooke se préparent à un retour progressif au travail.

Cette reprise des activités s'accompagne toutefois de changements au sein des organisations.

Le fabricant de pièces automobiles Verbom prévoit que les opérations reprennent graduellement au mois de mai.

Parmi les mesures qui seront implantées, l'entreprise prévoit installer des stations de contrôle pour prendre la température de chaque travailleur dans les usines. Verbom a aussi fait l'achat de 3000 masques non médicaux.

Pour les 70 employés qui sont en télétravail, leur retour en poste pourrait toutefois se faire seulement en septembre.

Éric Chênevert, directeur général de Verbom, explique que la crise a transformé l'organisation de l'entreprise. Le télétravail, autrefois absent, s'avère une option bien efficace.

Scénario différent chez Waterville TG

Un autre fabricant de pièces automobiles, Waterville TG, prolonge la fermeture temporaire de ses opérations jusqu'au 27 avril. Celle-ci pourrait toutefois se prolonger jusqu'en début mai.

Pour la reprise des opérations, des mesures de prévention sévères seront mises en place.

Une équipe dédiée à la prévention travaille actuellement à mettre en place les meilleures pratiques pour protéger les employés à leur retour.