/finance
Navigation

Olymel reprend sa production la semaine prochaine à Yamachiche

Coup d'oeil sur cet article

YAMACHICHE | L'usine Olymel de Yamachiche, en Mauricie, reprendra sa production dès mardi, après un confinement général de 14 jours décrété pour l’ensemble des employés.

• À lire aussi: [EN DIRECT VENDREDI 10 AVRIL] 100 000 morts dans le monde, tous les développements de la pandémie 

Une importante rencontre a eu lieu vendredi entre le syndicat des employés, la direction d'Olymel, la santé publique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, l'Agence canadienne d'inspection des aliments, ainsi que la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). 

Même si l'usine compte maintenant 108 employés infectés par le coronavirus, le mot d'ordre est de prioriser la sécurité et la santé des employés dans les prochaines semaines. 

Le retour au travail se fera en trois phases. 

La première étape consiste à faire entrer 100 employés pour l'abattage de la viande le 14 avril. 

Le reste des employés retourneront dans le département du découpage de la viande le 15 avril. 

Et dans les prochaines semaines, Olymel évalue le retour possible des travailleurs en provenance de Montréal. 

Le syndicat des travailleurs souligne que le plus grand défi sera de rassembler à nouveau ses employés, qui peuvent maintenant faire le choix de retourner au travail sur une base volontaire. 

La crainte est présente 

Plusieurs employés craignent toujours de retourner au travail. Sous le couvert de l'anonymat, un employé d'Olymel a peur d'être infecté. 

«Ce n'est pas supposé que j'aille peur de retourner au travail! J'ai entendu dire qu'il y avait des employés qui étaient tombés malades après avoir vidé les frigos de viande la semaine passée», a dit ce travailleur inquiet. 

Toutefois, le syndicat souligne que des mesures très strictes seront prises afin de protéger les employés. 

«Des plexiglas seront installés aux différents postes de travail afin de respecter la distanciation sociale. Les employés devront aussi porter des visières et des masques», a dit Roxane Larouche, porte-parole du syndicat des travailleurs. 

La Santé publique sera également sur place la semaine prochaine pour vérifier que tous les travailleurs respectent ces mesures.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.