/lifestyle/techno
Navigation

Ma télé est ultrapersonnalisée

happy friends watching tv at home in evening
Syda Productions - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

En collaboration avec   

  

Émissions, abonnements, contenus ciblés, horaires et publicités : de plus en plus, la télé ose, affirme et assume ses multiples personnalités. Notre regard, nos comportements et nos attentes évoluent au même rythme, tandis que les options et les choix qui défilent devant nos yeux correspondent plus que jamais à nos goûts et à nos intérêts. Qu’en est-il ?   

  

« Le atawa-quoi? »  

Du diffuseur au consommateur, l’offre télé a longtemps répondu à nos désirs par un modèle à sens unique et à destinations multiples (one-to-many). On diffuse, ils et elles regardent. Or, l’actuel modèle où l’on interagit avec notre télé devient la nouvelle manière de visionner ces contenus.

On y arrive avec le atawadac, pour anytime, anywhere, any device, any content : n’importe quand, n’importe où, avec n’importe quel appareil. Certains parlent de « mobiquité ».

Mais ça marche comment? D’abord avec de puissants moteurs qui recommandent des contenus à partir de l’historique de visionnement, du type d’appareil et d’autres critères, par exemple nos acteurs ou nos réalisateurs fétiches. Chaque jour, l’approche se raffine, chaque écoute nourrissant la capacité à nous livrer du contenu pertinent, en fonction de nos goûts et de nos intérêts.     

happy friends watching tv at home in evening
Proxima Studio - stock.adobe.com

  

La télé nous connaît mieux que nous-mêmes!   

La pertinence des contenus suggérés est déterminée par plusieurs formules. C’est ce qui a fait le succès de plusieurs services de distribution de contenus – qui semblent connaître nos goûts mieux que nous-mêmes.

Notre choix de visionnage provient souvent de recommandations personnalisées, par genre ou par ensemble de caractéristiques similaires, présentées dans des menus attrayants comprenant plusieurs filtres et catégories. On navigue alors intuitivement pour trouver ce qu’on aime. S’ajoutent les outils de recherche, toujours plus rapides et performants, et les assistants vocaux, qui encouragent l’entrée du titre dit à voix haute, ce qui enrichit l’expérience.    

  

  

Ta pub, ma pub  

Si la télé vend encore des publicités en fonction des parts de marché, l’approche et les stratégies pour rejoindre les consommateurs se raffinent : vous regardez une émission en rattrapage? La publicité ne sera pas nécessairement la même que celle qu’a vue votre voisin.

La publicité personnalisée optimise l’investissement des marques, tout en préservant davantage l’intérêt des téléspectateurs. On peut aussi penser qu’elle favorise la variété de contenus en raison de la diversité des publics utilisant un même service ou une même plateforme de diffusion.

La télé se démarque grâce à des interfaces toujours plus élaborées. Les enregistreurs et les services de diffusion en infonuagique affichent des menus complets, regroupés par genres et types d’émissions. La vidéo sur demande, quant à elle, est rehaussée par une navigation simple et intuitive. Surtout, la télé nous propose désormais des contenus susceptibles de nous plaire.

Notre implication est la clé d’une expérience télévisuelle personnalisée, donc encore plus agréable. Aujourd’hui, nous pouvons même cocréer certaines séries depuis notre écran en décidant du sort des personnages, du choix de la prochaine action, du lieu des scènes. L’avenir de la télé, de plus en plus, passe nécessairement par chacun de nous!