/news/politics
Navigation

Relance économique: des associations demandent à Legault de profiter de la crise pour virer au vert

Relance économique: des associations demandent à Legault de profiter de la crise pour virer au vert
Photo Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Un plan de relance économique post-pandémie aux pans écologiques, telle est la demande de quinze associations faite mercredi au premier ministre François Legault.  

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie  

• À lire aussi: Pandémie: Québec sait que les CHSLD sont à risque depuis près de 15 ans  

• À lire aussi: Les écoles ont besoin d'«au moins» un mois pour préparer le retour en classe  

Dans une lettre ouverte, les organismes, dont le Conseil du patronat du Québec, la Fédération des travailleurs du Québec, la Fondation David Suzuki ou encore Équiterre, ont indiqué avoir travaillé pour proposer «un ensemble de décisions collectives notamment sur les plans économique et budgétaire [qui] devront être prises à court terme, et cela, sans compromettre nos valeurs.»  

  • Écoutez l'entrevue du président et chef de la direction du Conseil du patronat avec Jonathan Trudeau à QUB Radio:

«Ces propositions visent spécifiquement à soutenir des créneaux porteurs de l’économie québécoise, notamment à travers un appui à l’achat local et à une économie plus équitable et durable, en assurant l’équité numérique et une transition juste des travailleuses et travailleurs vers une économie sobre en carbone et résiliente», peut-on lire dans la lettre ouverte.  

Parmi les 16 idées majeures, le groupe a proposé de mettre le Fonds des générations à contribution dans la lutte contre les changements climatiques, de déployer des infrastructures numériques favorisant le télétravail, d’accélérer les investissements dans le développement et le maintien des infrastructures de mobilité durable, en misant sur l’électrification, ou encore de soutenir les agriculteurs afin d’atteindre une autonomie alimentaire à hauteur de 50%.  

Le groupe a aussi envisagé «d’inclure le ministre de l’Environnement au sein du groupe d’action interministériel formé pour travailler à la relance de l’économie québécoise.»  

La lettre ouverte est disponible ici.  

À VOIR AUSSI