/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: les établissements pour aînés n’ont pas tous été visités

COVID-19: les établissements pour aînés n’ont pas tous été visités
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Contrairement aux prétentions de François Legault, ce ne sont pas tous les établissements pour personnes âgées qui ont reçu la visite des autorités depuis le scandale au CHSLD privé Herron.  

Devant les cas de «négligence» et les nombreux décès à la résidence de Dorval, le premier ministre a dépêché dans les derniers jours des inspecteurs pour passer à la loupe les 2600 résidences pour aînés du Québec.    

Mardi, François Legault a annoncé que tous les établissements avaient reçu la visite des autorités. «On a terminé la visite des 2600 résidences. [...] On n'est pas en train de faire de la paperasse. Ce qu'on voulait, c'est d'aller de visu voir où il y a des problèmes, voir quelles sont les résidences qu'on doit surveiller, aider», a-t-il dit.    

Depuis, la liste des établissements sous surveillance a été rendue publique et on peut voir le nom des résidences à risque et le pourcentage de personnes âgées infectées par la COVID-19.    

Mais les propos de François Legault ont fait sourciller des propriétaires de foyers pour aînés qui n’ont jamais reçu la visite des autorités. Certains, qui ont préféré qu’on taise leur nom et celui de leurs résidences, ont reçu un simple coup de fil. D’autres n’ont jamais eu de nouvelles.    

«Ce que le premier ministre a dit mardi était un mensonge pour rassurer la population», a dit un propriétaire de résidences pour personnes âgées à notre Bureau parlementaire. «On voit que c’est en train de se faire surtout par téléphone», précise-t-on.    

Selon nos informations, les résidences privées pour aînés se sont fait dire que celles qui ont au moins un cas de COVID-19 seraient visitées d’ici vendredi. Pas de nouvelles pour les autres.    

Appelé à préciser les propos de François Legault au sujet des inspections, le ministère de la Santé et des Services sociaux a signalé que les «lieux d’hébergement problématiques sont priorisés pour ces visites».    

«Les CISSS et les CIUSSS effectuent des appels aux milieux de vie sur leurs territoires à tous les jours. Ils sont donc déjà en contact direct avec la direction de ces établissements. Des visites se font également de façon constante», a ajouté la porte-parole Marie-Claude Lacasse.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.