/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Les pénuries de médicaments ont triplé

STOCKQMI-SANTÉ
Photo d'archives JOEL LEMAY

Coup d'oeil sur cet article

Les pénuries de médicaments dans la base de données du gouvernement fédéral ont plus que triplé depuis le début de la crise de coronavirus.

Au bout du compte, ces pénuries ne se traduisent pas toujours par des ruptures de stock au comptoir de la pharmacie, mais il n’en demeure pas moins que cette statistique est inquiétante, selon l’Association des pharmaciens du Canada.

L’association a remarqué qu’en temps normal, le site web du Canada recense grosso modo cinq nouvelles pénuries de médicaments par jour. Or, du 31 mars au 7 avril, près de 16 pénuries additionnelles ont été déclarées chaque jour.

La situation est particulièrement problématique pour certains types de médicaments, a ajouté par communiqué l’Association des pharmaciens du Canada, qui se base sur des données de Santé Canada.

L’hydroxychloroquine, ce médicament qui divise la communauté scientifique pour traiter la COVID-19, est évidemment venue à manquer plusieurs fois dans les dernières semaines. Comme le souligne l’association, l’augmentation de la demande pour l’hydroxychloroquine a nui à plusieurs personnes souffrant de rhumatisme qui prenaient ce médicament avant l’arrivée de la COVID-19.

On observe aussi que pour se préparer à l’arrivée massive de malades infectés au coronavirus, les hôpitaux se sont équipés de certains médicaments qui ont fini par manquer. C’est le cas des inhalateurs, des calmants ou encore des relaxants musculaires.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.