/news/transports
Navigation

65 % moins de trafic sur les routes

hors texte Montréal désert
Ben Pelosse / JdeM L'autoroute Décarie passablement moins achalandée un jour de semaine.

Coup d'oeil sur cet article

Les routes du Québec sont quasi désertes depuis le début de la pandémie, si bien que les réclamations à la SAAQ sont deux fois moins nombreuses qu’à l’habitude. 

« C’est simple, un matin d’heure de pointe, il y a moins d’automobilistes sur le réseau autoroutier qu’un week-end normal hors pandémie », illustre Christian Fortin, technicien en information au ministère des Transports. Et il sait de quoi il parle, puisqu’une partie de son travail consiste à analyser les 300 caméras du réseau sur une base quotidienne.  

65 % de moins 

Il y aurait en réalité environ 65 % moins d’usagers sur la route depuis le dernier mois, selon le MTQ. Logiquement, les accidents et les accrochages sont aussi nettement moins nombreux, comme le démontrent les chiffres de la SAAQ obtenus par Le Journal.  

Les gens ont également tendance à être plus courtois sur les routes, si bien que le corridor de sécurité n’a jamais été aussi bien respecté, explique M. Fortin. 

Sans pouvoir fournir de chiffres, le Bureau d’assurance du Canada confirme que les réclamations ont aussi diminué chez les assureurs québécois depuis le début de la crise.  

Ceux-ci se sont également engagés, la semaine dernière, à baisser les primes des clients qui auraient diminué de façon importante le nombre de kilomètres qu’ils doivent faire pour aller travailler. 

Demandes d'indemnisations à la SAAQ  

Du 13 au 19 mars   

  • 2020 : 344 
  • 2019 : 593   

Du 20 au 26 mars   

  • 2020 : 336 
  • 2019 : 513   

Du 27 mars au 2 avril   

  • 2020 : 199 
  • 2019 : 514   

Du 3 au 9 avril  

  • 2020 : 175 
  • 2019 : 428   

Total  

  • 2020 : 1054 
  • 2019 : 2048  

- Avec la collaboration de Jean-François Gibeaul