/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: le bilan s’alourdit en Mauricie

Coup d'oeil sur cet article

Alors que le bilan continue de s’alourdir en Mauricie-Centre-du-Québec avec 30 nouveaux cas de la COVID-19, pour un total de 947, les employés du CHSLD Laflèche de Shawinigan tentent de garder le moral. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie   

• À lire aussi: Plus de 33 000 cas confirmés au pays 

• À lire aussi: «On reste en contrôle malgré la sous-épidémie» 

Les employés du centre d’hébergement pour aînés, qui est fortement touché par le nouveau coronavirus, ont eu droit à une petite pensée, samedi, pour les encourager dans leur quotidien difficile. 

«Ce sont des petites douceurs chocolatées et un baume pour les mains. Les employés ont les mains irritées à force de les laver et les désinfecter. C'est pour leur dire merci», a indiqué Nathalie Perron, présidente du Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec. 

Le geste de Mme Perron a été apprécié par le personnel qui tente de garder le moral et le sourire malgré la crise. 

«Tout le monde travaille fort. Les gens réduisent un peu leur pause, écourtent leur dîner, pour pouvoir bien prendre soin des résidents», a raconté Nathalie Perron. 

Jacques Saint-Arnaud peut en témoigner, lui qui visite chaque jour sa conjointe à la résidence. «Le personnel ici, c'est numéro 1. Je n'ai vraiment rien à dire, a-t-il lancé. Ils disent qu'il manque de personnel, et c'est vrai. Mais il en manquait déjà avant à cause des coupures dans la santé.» 

Déplacement de la morgue temporaire 

Par ailleurs, le conteneur réfrigéré installé vendredi devant le CHSLD pour servir de morgue temporaire a été déplacé à la demande du maire de Shawinigan, Michel Angers. 

«Ça n'avait pas de bon sens de l'installer en façade du bâtiment. Pour les familles qui passent ici tous les jours, c'était un triste rappel du décès de l'un de leurs proches. 

J'ai communiqué avec le CIUSSS et exigé qu'il soit déplacé à l'arrière, à l'abri des regards», a précisé M. Angers. 

La demande a été entendue et le conteneur a été déplacé derrière la résidence samedi midi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.