/sports/others
Navigation

Des cours de natation à la maison

Une entrepreneuse a mis sur pied un programme de natation en ligne pour les bébés et les enfants

cours de natation
Photo courtoisie, Karina Renaud

Coup d'oeil sur cet article

Avec l’annulation des sessions de natation à travers le Québec en raison de la pandémie de la COVID-19 et l’ouverture des piscines et plans d’eau au fil des prochaines semaines, une entrepreneuse montréalaise offre son programme pour jeunes enfants en ligne.  

Karina Renaud, mère de trois enfants, institutrice et fondatrice du programme « Nager pour la vie », a réussi à terminer son projet en ligne d’enseignement en milieu aquatique.  

Un cursus vidéo incluant neuf modules axés sur les méthodes de survie dans l’eau. Ainsi, l’emphase est posée sur la flottaison dorsale en prônant la vigilance, la sécurité et la surveillance autour d’un plan d’eau. 

En offrant son cours d’introduction au coût de 25 $ plutôt qu’à 80 $, elle souhaite donner un bagage de connaissances suffisantes aux parents et enfants à l’approche de la saison estivale. Elle ne veut surtout pas voir remonter en flèche les statistiques de noyade au Québec.  

Les 0 à 5 ans 

Selon un rapport gouvernemental sur les noyades au Québec de 2009 à 2016, 42 % des victimes dans les piscines publiques étaient âgées de 0 à 5 ans. Sans surprise, la période estivale est la plus redoutable alors que chaque année, environ 80 personnes se noient à travers la province.  

Pour éviter les drames, apprendre à nager se veut le meilleur moyen de prévention. Selon Mme Renaud, il n’est jamais trop tôt pour apprendre à nager et mettre un bébé en confiance dans l’eau. Parole d’une monitrice, sauveteuse et ancienne athlète en natation qui a participé à des qualifications olympiques. 

cours de natation
Photo courtoisie, Karina Renaud

Période d’apprentissage  

« Avec la situation actuelle et les mesures de confinement, c’est l’opportunité idéale pour les parents de travailler les méthodes de natation avec leur bébé ou leur enfant avant l’été, explique Mme Renaud. Il ne faut pas attendre l’ouverture des piscines. Ils peuvent commencer dès maintenant dans le bain. »   

« La routine, les méthodes et les habiletés aquatiques s’acquièrent avec le temps, poursuit celle qui a développé un vaste réseau de clients dans la région de Montréal et Québec. Il faut répéter et persévérer à chacune des étapes du programme. La progression est fulgurante. » 

« Ce cours en ligne est un départ. Il enseigne en douceur et graduellement aux enfants à devenir de bons nageurs. Vers l’âge de deux à trois ans, l’enfant est capable de nager par lui-même avec efficacité. »  

« À cet âge, ils sont capables de sauter à l’eau, se retourner sur le dos, se propulser vers la bordure de la piscine en battant des jambes, s’agripper et sortir de l’eau. C’est un apprentissage qui servira pour toute la vie. »  

Selon les statistiques de l’édition 2020 du rapport gouvernemental sur les noyades au Québec entre 2009 et 2015, 42 % des victimes en piscine résidentielle étaient âgées de cinq ans ou moins. Une situation qui reste toujours préoccupante à travers la province. 

En 2019, la Société de sauvetage avait recensé 58 noyades, soit une de plus que l’année précédente.

► Pour plus d’informations sur le programme, consultez le site web : www.swimforce.ca/p/nager-pour-la-vie 

5 astuces pour apprendre à bébé à nager  

  • Le développement de la confiance 
  • La position du corps dans l’eau 
  • Le contrôle de la respiration et le réflexe de retenue du souffle 
  • Développement du respect des règles près d’un milieu aquatique et connaissance des dangers  
  • Constance et répétition