/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Les employés des régions sollicités pour aller aider à Montréal

hôpital Pierre-Boucher
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement du Québec sollicite l’aide des employés de la santé qui résident dans des régions moins touchées par le coronavirus pour aller prêter main-forte dans les CHSLD de Montréal.  

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus  

Cet appel s’adresse entre autres aux 2200 infirmières et infirmières auxiliaires et 1200 préposés aux bénéficiaires du Bas-Saint-Laurent.    

Pourtant le Bas-Saint-Laurent, est loin de compter trop de personnel dans ses établissements de santé. Il manque actuellement au moins 80 infirmières à temps complet et une vingtaine de préposés aux bénéficiaires, et ce, seulement dans les CHSLD de la région.    

Les syndicats craignent que le réseau de la santé bas-laurentien ne soit encore plus fragilisé.    

«On ne peut pas empêcher des préposés aux bénéficiaires qui ont le cœur sur la main, qui ont envie d’y aller. Mais ce qu’on dit au CISSS, c’est que vous ne pouvez pas vous permettre de laisser partir des gens. Ça va nous placer à risque. Quand ces gens-là vont revenir, on va les perdre pour une à deux semaines encore, donc ce n’est pas une bonne idée selon nous», a affirmé Yanick Proulx, conseiller pour le Syndicat des travailleurs et travailleuses de la santé.    

«Chaque personne qui va quitter la région, c’est une ressource de moins pour le CISSS du Bas-St-Laurent et on était déjà en difficulté avant la pandémie » a expliqué de son côté Cindie Soucy, présidente régionale de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec.    

Pour l’instant, les syndicats laissent donc leurs membres décider s’ils veulent se porter volontaires ou non. Entre-temps, les discussions se poursuivent avec le CISSS afin que les impacts soient limités dans les établissements de santé du Bas-St-Laurent.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.